Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/08/2020 à 17h25

Tonnellerie Francois Freres -0,35% 28,500€

Jérôme François, Président du Directoire de TFF

Jérôme François Président du Directoire de TFF

TFF relève ses prévisions annuelles
Jérôme François, Président du Directoire de TFF

Boursier.com : Vous venez de publier un chiffre d'affaires particulièrement solide pour le compte du troisième trimestre (NDLR : + 25,3 % à données constantes). Qu'attendez-vous désormais pour l'exercice en cours ?

J.F. : Le troisième trimestre affiche une excellente performance, au-delà des attentes, sur tous les marchés et pour l'ensemble des métiers du groupe. En outre, les trois acquisitions réalisées, dopent le chiffre d'affaires. Et compte tenu de bonnes perspectives d'activité sur le marché du vin pour la fin de l'exercice, nous anticipons désormais un niveau de chiffre d'affaires annuel supérieur à 210 ME, avec une rentabilité toujours élevée, de l'ordre de 20%.

Boursier.com : Pour quelles raisons avez-vous acquis la société Idelot qui exploite des forêts en juillet 2016 ?

J.F. : Nous achetons environ 3.000 Mètres cubes de grumes en provenance de cette filiale, sur un total d'environ 50.000 nécessaires au groupe. La matière première, le chêne, représente de 40 à 50% du prix de revient et a augmenté de 15 à 20% par an au cours des dernières années. L'acquisition d'une exploitation forestière nous permet d'intégrer un fournisseur auprès duquel nous achetions des coupes de merrain, mais également de développer d'autres débouchés pour valoriser selon la qualité l'ensemble du lot acheté. Il existe beaucoup de synergies à mettre en oeuvre autour du chêne.

Boursier.com : Votre politique active de croissance externe va-t-elle se poursuivre?

J.F. : Depuis que le groupe est coté en Bourse, nous avons réalisé une vingtaine d'acquisitions et il ne s'est jamais passé plus de deux ans sans opération. Si les opportunités se présentent, au bon prix, nous les saisirons... Nous n'achetons que des cibles nous permettant des diversifications, affichant une rentabilité similaire ou proche de celle du groupe, pour des niveaux d'acquisitions de 3 fois le résultat d'exploitation dans les alcools, à 6 ou 7 fois maximum dans le vin.

Boursier.com : Concrètement quelles seraient les cibles?

J.F. : Dans la Tonnellerie, avec environ 30% de parts de marché, nous pourrions encore intégérer 50 ME de chiffre d'affaires supplémentaires... dans les produits de boisage, les cibles sont petites, le marché morcelé. Dans le whiskey, nous pourrions regarder des cibles aux Etats-Unis. Dans le Bourbon, si le Marché poursuit sa progression, je ne vois pas pourquoi nous nous limiterions à notre objectif de production de 400.000 fûts... Pour ce qui est de la diversification, nous avons mis un pied dans la cuve inox, il y a 9 mois, et nous pourrions poursuivre nos développements...

Boursier.com : Où en sont vos développements dans le Bourbon?

J.F. : Nous avons créé cette usine pour pénétrer le marché américain du Bourbon en pleine expansion, soit un investissement de 37 Millions de Dollars,. Nous avons démarré en mai 2016 et la montée en puissance de l'unité de production doit lui permettre d'atteindre 100.000 fûts chaque année, jusqu'à 400.000. Cela doit générer une activité de 70 ME en 2020.

Boursier.com : Rappelez-nous les objectifs de TFF à horizon 2020...

J.F. : Plus de 300 Millions de Chiffre d'affaires sur l'exercice 2020/2021, et cela, hors croissances externes. cela s'opérera grâce à un équilibrage 50/50 entre le pôle vin et celui des alcools, permettant de mieux nous positionner par rapport à notre risque marchés. Pour ce qui est de la rentabilité, notre promesse est tenue depuis 1999, à savoir plus de 20% de taux de marge d'exploitation et plus de 13% de marge nette...

©2017-2020,