Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 14h42

LNA Santé -0,39% 50,700€

Jean-Paul Siret, PDG du groupe Noble Age

Jean-Paul Siret PDG du groupe Noble Age

Notre plan de marche permet d'augmenter le parc de 500 à 600 lits par an
Jean-Paul Siret, PDG du groupe Noble Age

Boursier.com : Quels sont les points marquants des résultats 2016 de Le Noble Age ?

J-P.S. : De manière générale, Le Noble Age affiche une croissance régulière de son activité tout en respectant son projet d'entreprise... La société affiche également une bonne maîtrise de sa structure financière. Le parc continue à se transformer, on note le passage en régime de croisière d'un nombre important de lits. Nous avons élargi l'offre vers l'ambulatoire... Suite à une intervention chirurgicale, on passe désormais moins de temps à l'hôpital. La rééducation se poursuit aujourd'hui dans des établissements de soin de suite ou de réadaptation. Sur un autre plan, l'année écoulée a été marquée par l'entrée au capital de deux investisseurs renommés avec Mérieux Développement et le fonds Nobel...

Boursier.com : La rentabilité est-elle plus importante ?

J-P.S. : Alors que le chiffre d'affaires de Le Noble Age a augmenté de 12% sur 2016 à 475 Millions d'Euros, le résultat net a progressé de 40%. Cette tendance est liée à l'évolution positive du modèle de l'entreprise qui consiste à avoir un parc composé d'établissements de grande taille...

Boursier.com : Comment voyez-vous la société d'ici quelques années ?

J-P.S. : Notre plan de marche permet d'augmenter le parc de 500 à 600 lits par an. La société comprend aujourd'hui 4.800 lits en régime de croisière... Au vu du périmètre actuel d'établissements en restructuration, ce nombre de lits en régime de croisière devrait s'établir à 7.300 en 2021. Rappelons que Le Noble Age achète des établissements puis les restructure en profondeur durant 3 à 5 ans. Ce modèle constitue une des principales spécificités de Le Noble Age...

Boursier.com : Quelle est votre réponse en matière d'EHPAD pour les petites retraites ?

J-P.S. : Suite à un long processus, nous avons mis au point une formule qui permet de répondre aux besoins de 80% de la population cible... Il s'agit d'établissements comptant 125 lits situés en périphérie des grandes villes. Ils proposent des services médicaux de même qualité que les établissements classiques. Sur ces 125 lits, 25 sont éligibles à l'aide sociale et 100 sont proposés à 65 Euros par jour. En France, la retraite moyenne se situe à 1.200 Euros par mois. De plus, un senior dispose en moyenne d'un bas de laine de 50.000 Euros. Dans la mesure où le séjour moyen dans un EHPAD est de 2,5 ans, nous offrons une formule qui permet de séjourner en établissement spécialisé sans devoir vendre son patrimoine immobilier...

©2017-2020,