Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h37

LNA Santé +0,11% 47,250€

Jean-Paul Siret, PDG du groupe Noble Age

Jean-Paul Siret PDG du groupe Noble Age

Nous avons sur le périmètre 2010 environ 70% de nos établissements en régime de croisière
Jean-Paul Siret, PDG du groupe Noble Age

Boursier.com : Pouvez-vous commenter la forte hausse de la rentabilité du groupe Noble Age entre 2009 et 2010 ?
J-P. S : Malgré une hausse modérée du chiffre d'affaires en 2010, le résultat opérationnel et le résultat net ont affiché de fortes progressions de plus de 30%, ce qui montre bien que notre modèle, lorsque nos établissements arrivent en régime de croisière, est générateur de résultats qui rendent le groupe pérenne sur le plan économique...
Boursier.com : Quelle est justement la part de vos établissements en régime de croisière et combien ne le sont pas encore ?
J-P. S : Aujourd'hui nous avons sur le périmètre 2010 environ 70% de nos établissements en régime de croisière et 30% qui sont en cours de restructuration.
Boursier.com : Quels sont vos objectifs financiers pour 2011 ?
J-P. S : Pour 2011, nous visons une poursuite de l'augmentation de notre chiffre d'affaires de 7% à périmètre constant en maintenant notre EBITDAR en régime de croisière autour de 26,5% à 27% du chiffre d'affaires.
Boursier.com : Vous gérez aujourd'hui un parc de 3.931 lits et vous ambitionnez d'atteindre 6.900 lits en 2014. Quelle sera la part des acquisitions dans ce développement et celle de l'ouverture de nouveaux établissements ?
J-P. S : La part des acquisitions sera de loin la plus importante et complétée par des appels à projets qui ne sont pas encore en route... Nous avons considéré que 9 nouveaux établissements sur 10 seront des établissements rachetés, puis totalement restructurés et remis à neuf, en ligne avec nos critères. Avec déjà 900 nouveaux lits autorisés, constitués de reprises et créations menées au cours des derniers mois, nous sommes déjà bien partis pour ce doublement de taille envisagé d'ici 2014 !
Boursier.com : Quel investissement nécessite ce projet de développement et comment sera-t-il financé ?
J-P. S : L'investissement représente 80 à 100 Millions d'Euros supplémentaires, en majeure partie déjà financé puisque nous annonçons plus de 30 ME de disponibilités à fin 2010, auquel vient s'ajouter 50 ME levés en février dernier via une émission d'obligations et 20 ME de lignes de crédit disponibles. Notre développement à l'horizon 2014 est donc aujourd'hui totalement financé...
Boursier.com : Vous êtes présents en Belgique avec quatre maisons de retraites médicalisées. Souhaitez-vous accroître cette présence hors de France ?
J-P. S : Cette présence va s'accroître avec des projets en cours pour des futurs lits. Le marché belge est d'ailleurs très éparpillé avec des locaux qui ne sont souvent plus adaptés aux règles qui vont être imposées dans les deux à trois ans... Nous avons rencontré récemment les autorités de tarifications qui se montrent favorables à notre modèle d'établissement de grande taille, facilitant le respect de la partie prix d'hébergement qui reste très importante à maîtriser pour les pouvoirs publics belges.
Boursier.com : Le capital de Noble Age accueille déjà deux actionnaires financiers significatifs, Groupama et Salvepar, la récente émission obligataire de 52 ME a-t-elle attiré de nouvelles positions significatives d'institutionnels ?
J-P. S : Cette émission d'Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes concernait des investisseurs obligataires, donc un profil un peu différent que ceux que l'on peut trouver au capital du Noble Age... Un certain nombre d'institutionnels se sont positionnés sur ce produit, dont des fonds mutualistes, assureurs, ou sociétés de gestion qui ont mis en portefeuille cette ligne. Cela élargit donc la catégorie d'investisseurs suivant notre titre.

©2011-2020,