»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/02/2019 à 17h35

LNA Santé +2,67% 46,200€

Jean-Paul Siret, PDG du groupe LNA Santé

Jean-Paul Siret PDG du groupe LNA Santé

Ne pas survendre des promesses, mais projeter des performances reconductibles...
Jean-Paul Siret, PDG du groupe LNA Santé

Boursier.com : Les résultats 2017 ont accouché d'un taux de marge historique du résultat opérationnel courant à 10,1% en secteur Exploitation. Quels sont les axes d'amélioration de la rentabilité dont vous disposez encore ?

J-P.S. : Avec un parc désormais à maturité à hauteur de 85% en 2018, les facteurs d'amélioration de la marge sont mécaniquement plus limités. Cependant, nous allons poursuivre la transformation du parc sur les 15% en travaux (dont la moitié sont des SSR : cliniques de rééducation), avec la perspective de 5 opérations majeures sur le parc sanitaire : 3 reconstructions de SSR (livrées fin S1 / début S2 2019), 2 extensions de SSR (livrées début 2019 et fin 2019). Ces opérations vont permettre une mise en exploitation de 250 places additionnelles et soutenir la croissance organique du groupe en 2019/2020. Nous tablons donc pour 2018, sur une relative stabilité des marges.

Boursier.com : Comment évolue le déploiement de l'offre Confort à prix modérés ?

J-P.S. : Le déploiement va se poursuivre car cette offre est au coeur de la demande des familles (écart de 25% entre le prix d'hébergement journalier en gamme Confort à 67EUR en moyenne vs prix d'hébergement journalier en gamme Elégance de 87EUR) et répond aussi à la demande des pouvoirs publics. La première vague d'ouvertures de 2014/2015 est pleinement montée en régime (taux d'occupation > 98%) avec un positionnement d'offre adéquat et une performance économique conforme à nos attentes et comparable à celle des autres activités

Boursier.com : L'hospitalisation à domicile qui représente 8% de l'activité a-t-elle vocation à prendre une part plus grande du chiffre d'affaires ?

J-P.S. : Elle l'a déjà fait puisque nous avions 0% d'HAD en 2010... Mais, oui, elle se développe un peu plus vite en organique, et dispose surtout d'un réservoir de croissance sur certains de nos territoires d'implantation, du fait du besoin de recours à l'HAD et de l'évolution des prises en charge qui se prêtent toujours plus à un déploiement au domicile des patients. Sa part relative devrait progresser pour représenter 10% de l'activité d'Exploitation sans apport de croissance externe. Elle pourrait ensuite se renforcer au gré des opérations de développement qu'il est par nature difficile de prédire

Boursier.com : Quel sera l'axe majeur de la feuille de route 2018-2022 que vous présenterez au second semestre ?

J-P.S. : Ils seront multiples mais contribueront tous au renforcement de nos métiers EHPAD / SSR / HAD sur nos territoires, l'ambition étant de proposer une offre globale de santé, en capitalisant sur l'expérience acquise dans la recomposition des activités, ce que trop peu d'opérateurs font, là où nous mettons en oeuvre systématiquement les changements nécessaires (qualité des soins, qualité de l'outil immobilier, profondeur de service, organisation du travail).
Bien entendu, cette ambition s'appuiera sur des leviers RH / innovation / IT qui seront présentés à la rentrée 2018.

Boursier.com : Donnerez-vous au Marché des éléments chiffrés d'objectif de rentabilité et de chiffre d'affaires ?

J-P.S. : Nous présenterons les performances nominales attendues de chacun des métiers, le volume d'activité visé par LNA Santé, et les moyens que nous entendons consacrer pour assurer ce développement. Nous resterons comme toujours attachés à ne pas survendre des promesses mais bien à projeter des performances reconductibles, à un rythme compatible avec la maîtrise du capital et de la gouvernance du Groupe, et respectueux du projet d'entreprise. Cela ne nous empêchera pas d'afficher clairement nos ambitions. Mon fils, préparé à ma succession, portera ainsi l'ambition du projet Grandir Ensemble 2018-2022, qui sera présenté au Marché.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com