»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/04/2019 à 17h35

Wallix -1,24% 12,760€

  • ALLIX - FR0010131409
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Jean-Noël de Galzain, Président du Directoire de Wallix

Jean-Noël de Galzain Président du Directoire de Wallix

Le titre a fortement baissé... J'ai une question à poser au Marché !
Jean-Noël de Galzain, Président du Directoire de Wallix

Boursier.com : L'activité de Wallix demeure soutenue à l'issue du premier semestre... (NDLR : +24% à 5,43 ME)

J-N.dG. : Notre activité continue de progresser sur un marché qui, lui aussi, avance toujours vite. Au premier semestre, nous avons signé une petite centaine de contrats, contre une soixantaine au premier semestre 2017. Commercialement, tout se passe bien. Nous avons en outre entamé notre plan de croissance "Ambition 2021" qui doit faire de Wallix une ETI de 50 ME de chiffre d'affaires.

Boursier.com : Comment évolue votre offre?

J-N.dG. : Nous avons développé une nouvelle version produit, une offre renforcée qui permet de connecter nos offres de traçabilité sur les offres de gestion d'identité du marché. Nous avons notamment signé un contrat avec l'éditeur leader de la gestion de l'identité (IAM). Nous déroulons un plan d'alliances avec des grands partenaires de l'informatique pour que notre système apporte une solution de cybersécurité, quelque soit l'environnement de nos clients.

Boursier.com : Suite à la levée de fonds de 37 ME du printemps dernier, avez-vous des cibles en vue ?

J-N.dG. : Nous avons décliné un certain nombre de projets, pour des raisons de prix, de pertinence du projet mais aussi de qualité de technologie. Nous étudions d'autres dossiers et les opportunités ne manquent pas, que ce soit en France, comme à l'international. Renforcer notre offre produit et notre présence géographique sur une zone donnée, sont les éléments qui guident notre choix. Il est probable que Wallix réalise une opération en 2019.

Boursier.com : Comment évolue votre segment ? Toujours international et morcelé...

J-N.dG. : Le marché du Privilege Access Management (PAM) a entamé une phase de consolidation : Imperva a été racheté par le fonds Thomas Bravo. Certains autres acteurs ont été rachetés par des fonds comme Francisco Partners, ou One Identity. Clairement, des fonds d'investissements américains investissent massivement pour racheter des sociétés du secteur. Certains acteurs réalisent des levées de fonds très significatives comme Self Point ou autre... Ces opérations sont réalisées sur des niveaux de valorisation de plusieurs dizaines de fois le chiffre d'affaires, pour des sociétés pas toujours rentables.

Boursier.com : Wallix ne devient-il pas une proie étant donné, la baisse du titre et les niveaux de valorisation des acteurs étrangers?

J-N.dG. : Il est vrai qu'il existe une dichotomie entre les valorisations aux Etats-Unis, en Israël d'une part et celles pratiquées en Europe. Et cela peut avoir des conséquences, c'est ma crainte. Mais nous avons la conviction d'avoir une carte à jouer dans ce mouvement de consolidation et d'avoir la capacité de proposer une alternative européenne, adaptée à l'accompagnement de la transformation de l'industrie du futur. La cyber-sécurité rend possible la transformation numérique. La protection des données des personnes s'avère décisive pour la digitalisation de l'économie. Certains investisseurs ont compris cela et investissent dans les entreprises de cyber-sécurité pour leur permettre de devenir des géants. Pour notre part, nous avons fait une proposition au Marché : faire de Wallix un champion mondial dans son domaine de la cyber-sécurité. Nous le ferons avec les partenaires, y compris financiers, nous permettant de réaliser ce projet.

Boursier.cmo : Quel message adressez-vous aux investisseurs qui voient le titre revenir à 12 Euros, après un sommet à 37,5 Euros en début d'année?

J-N.dG. : Le message est sous la forme d'une question : depuis l'été et la baisse du titre, pensez-vous que les entreprises ont besoin de moins de solutions de cyber sécurité ? Non et au contraire! Plus le temps passe et plus les acteurs ont besoin de cyber-sécurité. Si Wallix renforce son objectif de devenir une ETI, Wallix a aussi besoin de la force du marché pour le mener à bien.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com