Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/05/2021 à 11h30

Alan Allman Associates (ex Verneuil Finance) +4,89% 4,720€

  • AAA - FR0000062465
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Jean-Marie Thual, PDG d'Alan Allman Associates

Jean-Marie Thual PDG d'Alan Allman Associates

Alan Allman Associates en Bourse !
Jean-Marie Thual, PDG d'Alan Allman Associates

Boursier.com : Alan Allman Associates a récemment fait son apparition en Bourse de Paris via l'entité cotée Verneuil Finance. Expliquez-nous votre activité.

J-M.T. : Alan Allman Associates se veut un écosystème multimarques composé de 21 cabinets de conseil experts, avec 1.600 consultants à fin 2020. Chacun d'eux propose des offres d'expertises pour accompagner leurs clients présents dans différents secteurs économiques dans leur transformation digitale notamment. Ces cabinets de consulting sont répartis en trois pôles : high-tech et stratégie, les deux principaux contributeurs de notre chiffre d'affaires et aussi dans l'industrie. Pour être précis, 16 cabinets proposent des offres de consulting spécifiques, 5 autres des offres complémentaires, comme de la formation par exemple.

Boursier.com : Quel type de secteurs adressez-vous, pour quel type d'offre?

J-M.T. : Notre chance est d'intervenir dans des secteurs d'activité résilients : banques, assurances, mutuelles, soins de santé, un peu dans l'alimentaire, auprès de clients grands comptes internationaux. Nous n'avons aucune dépendance à tel ou tel client. Cela constitue justement une force de la société.

Boursier.com : Quel est votre niveau de chiffre d'affaires?

J-M.T. : Notre dynamique de croissance est forte : fin 2017 nous avions réalisé 58 ME de chiffre d'affaires, fin 2019 nous affichions 111 ME et en 2020, nous devrions avoisiner les 140 ME. A la fois par de la croissance organique et via de la croissance externe. 50% de ce chiffre d'affaires est réalisé à l'international, Europe et Amérique du Nord.

Boursier.com : Comptez-vous continuer à agréger des cabinets de conseil à l'avenir?

J-M.T. : Absolument. Lorsque nous validons une opération de croissance externe, la cible doit répondre à quatre problématiques : nous apporte-t-elle des nouveaux clients? Ses offres et sa spécialisation sont-elles complémentaires de celles que nous possédons déjà? Le management peut-il nous aider à poursuivre notre croissance? Enfin, le territoire de cette cible est-il complémentaire à ceux où nous sommes déjà présents? En ce sens, nous voulons conquérir de nouveaux territoires à l'avenir.

Boursier.com : Pourquoi ne pas unifier vos différents cabinets sous une entité unique Alan Allman Associates?

J-M.T. : Notre modèle repose sur un modèle organisationnel unique, permettant une agilité forte de chacun de nos 16 cabinets face à de grands acteurs parfois lents à la décision. Notre agilité et notre positionnement multi-expertises et multi-secteurs nous permettent aussi d'adresser des offres complémentaires sans dépendre de tel ou tel secteur économique. Pour ce qui est de l'entité Alan Allman Associates ce n'est pas notre marque commerciale, mais simplement la holding désormais coté.

Boursier.com : Les 21 cabinets sont-ils tous consolidés dans les comptes d'Alan Allman Associates?

J-M.T. : Tout à fait, Alan Allman Associates détient une participation majoritaire dans chaque cabinet. Le management de chaque cabinet conserve la plupart du temps une part minoritaire de façon à ce qu'il conserve une motivation forte à leur croissance.

Boursier.com : Pourquoi cette cotation boursière?

J-M.T. : Pour augmenter notre visibilité sur nos marchés et faire preuve de transparence, donc renforcer notre crédibilité. Cela va aussi contribuer à attirer des talents et à les conserver. En outre, la cotation va nous apporter plus de moyens financiers pour poursuivre notre dynamique de croissance forte et rentable dans les années à venir : lorsque le bon moment sera venu, nous lancerons sans doute une augmentation de capital.

Boursier.com : Pourquoi réaliser cette opération à travers une coquille vide, Verneuil Finance, déjà cotée?

J-M.T. : Cela nous a permis d'alléger la procédure, la durée et le coût de l'introduction en Bourse. Verneuil Finance ne détenant plus d'actif et étant une véritable coquille vide, il ne peut y avoir de confusion dans l'esprit des investisseurs.

©2021,