Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 08/03/2018

Dalenys (ex-Rentabiliweb) 0,00% 8,980€

  • NYS - BE0946620946
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Jean-Baptiste Descroix-Vernier, PDG de Rentabiliweb

Jean-Baptiste Descroix-Vernier PDG de Rentabiliweb

Rentabiliweb continue de prendre des parts de marché en France !
Jean-Baptiste Descroix-Vernier, PDG de Rentabiliweb

Boursier.com : Les comptes semestriels de Rentabiliweb sont salués par le Marché, la rentabilité globale progresse... L'opérationnel du pôle 'BtoB' reste toutefois dans le rouge. A quel horizon peut-on imaginer un bénéfice ?

J-B. D-V. : Sur ce semestre, le résultat opérationnel du BtoB a été impacté de manière non récurrente par une charge exceptionnelle de 0,8 ME. Retraité de cette charge, l'EBITDA est positif... Nous allons donc continuer à investir pour accélérer notre prise de parts de marché, notamment à l'international. Au sein du pôle BtoB, notre activité Paiement se décline en trois pôles : le paiement VAD (vente en ligne), le paiement en commerce physique, et le paiement mobile. Nous avons achevé les gros investissements sur la partie paiement en ligne lancée il y a 3 ans et avons atteint l'équilibre ce semestre sur l'activité en France. Au-delà du développement dans la proximité, notre priorité est désormais le développement de cette activité à l'international, qui nécessitera des investissements destinés à adapter nos plateformes aux spécificités de chaque zone géographique conquise. La rentabilité globale du pôle BtoB dépendra du montant des investissements qui seront alloués, notamment au regard du développement international... Il faut noter toutefois que les infrastructures et logiciels mis en place depuis 3 ans sur la VAD bénéficient aux activités lancées plus récemment, qui auront donc un retour sur investissement plus court.

Boursier.com : De façon globale, les niveaux des taux de marge du premier semestre (6% pour l'EBITDA, 4,5% pour l'EBIT) sont-ils perfectibles à court terme ?

J-B. D-V. : Le BtoB étant devenu rentable, hors nouveaux investissements, les niveaux de rentabilité augmenteront mécaniquement...

Boursier.com : Faut-il s'inquiéter du recul de -15% du chiffre d'affaires du pôle BtoC ? Vous parlez de "situation de marché difficile".

J-B. D-V. : La mission du BtoC a toujours été de générer du cash-flow pour financer le développement du groupe... La baisse du chiffre d'affaires de ce pôle ne nous inquiète pas, dès lors que les marges d'EBITDA se maintiennent, ce qui est le cas ce semestre.

Boursier.com : Comment s'annonce le deuxième semestre ?

J-B. D-V. : Passionnant ! Nous continuons à prendre des parts de marché en France, à la fois sur nos clients existants qui nous confient une part de plus en plus importante de leurs flux monétiques, et sur des clients nouveaux. Nous allons par ailleurs accélérer le développement international...

Boursier.com : A terme, le groupe a-t-il vocation à continuer son développement avec ses pôles actuels, le BtoB et le BtoC ?

J-B. D-V. : A l'heure actuelle, le BtoB représente plus de 60% du chiffre d'affaires consolidé du groupe. Le principal investissement sur l'activité monétique du Groupe qui avait porté sur les systèmes VAD est désormais rentable pour toute la partie française. Il est certain que le BtoC devient chaque jour moins stratégique...

©2015-2020,