»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35

Sword Group -0,85% 29,000€

  • SWP - FR0004180578
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Jacques Mottard, PDG de Sword

Jacques Mottard PDG de Sword

Sword a plusieurs acquisitions en vue...
Jacques Mottard, PDG de Sword

Boursier.com : Sword a débuté 2019 sur les chapeaux de roue avec 19% de croissance, au-dessus de l'objectif de +12% que vous visez sur l'ensemble de l'exercice.

J.M. : Nous confirmons la prévision de chiffre d'affaires de 200 ME, soit une croissance organique supérieure à 12%, avec une marge d'EBITDA de 13%. Au-delà, nous bénéficions d'un backlog de plus de 400 ME, soit deux années de chiffre d'affaires, qui nous permet d'envisager une croissance à 2 chiffres de façon durable.

Boursier.com : Comment se porte le Royaume-Uni, où Sword est exposé depuis longtemps...?

J.M. : Très bien! Malgré le Brexit... Nous pilotons 22% du chiffre d'affaires "Services" total depuis Londres et 9% du "Software". Les perspectives sont très bonnes!

Boursier.com : Faut-il s'attendre à de nouvelles cessions, après celle d'Apak à l'automne dernier?

J.M. : Sword a une stratégie claire qui consiste à poursuivre son développement dans les services à forte valeur ajoutée en Europe du Nord, et dans les produits à l'international depuis Londres. Cette stratégie forte nous permet d'être flexibles quand il le faut et quand l'intérêt de l'entreprise et de ses actionnaires le réclame. Il n'y a pas de cession en vue. Mais les actionnaires doivent être certains que si une décision en la matière doit être prise, elle le sera. La flexibilité est l'une des force de la société et nous prendrons les bonnes décisions s'il le faut, sans état d'âme.

Boursier.com : A l'inverse, des acquisitions sont-elles en vue?

J.M. : Nous avons recruté un Directeur Général dont la mission sera d'oeuvrer en la matière. Nous avons plusieurs défis : de petites acquisitions dans les services au Royaume-Uni, une société de services de taille plus importante en Europe du Nord et une société dans le Software, en l'occurrence le Risk Management au Royaume-Uni aussi.

Boursier.com : La Trésorerie importante de Sword, de plus de 86 ME fin 2018, contre 20,6 ME fin 2017, sera t-elle mise à contribution pour les acquisitions, ou peut-elle faire l'objet d'une nouvelle distribution exceptionnelle ?

J.M. : Nous avons distribué 4,8 Euros par action l'an passé dont notamment 3,6 Euros de dividende exceptionnel en novembre dernier, suite à la cession d'Apak. Pour 2019, nous maintenons la distribution de 1,20 Euro par titre, sur la partie des bénéfices que j'estime relutive!

©2019,

Partenaires de Boursier.com