Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/12/2020 à 11h28

CS Group (ex-CS - Communication et Systemes) -0,27% 3,630€

Interview d'Eric Blanc Garin, Directeur Général de CS

Interview d'Eric Blanc Garin Directeur Général de CS

A moyen terme, nous visons 7% de marge opérationnelle
Interview d'Eric Blanc Garin, Directeur Général de CS

Boursier.com : Quels sont les faits marquants de l'année 2006 ?

E.B-G. : Nous avons abaissé le point mort avec la réduction du nombre de plate formes. Certains contrats présentant une faible valeur ajoutée ont été interrompus, ce qui a eu un effet bénéfique sur la marge... Sur le plan commercial, nous avons redéfini notre offre afin qu'il y ait un seul interlocuteur chez nos clients.
Boursier.com : Sur votre pôle infrastructure, avez-vous un aspect différenciant sur vos compétiteurs ?

E.B-G. : Nous disposons en interne d'un centre d'administration, d'intégration et d'exploitation des réseaux qui fonctionne 24 heures sur 24. Très peu d'intervenants en France disposent d'un tel outil ce qui nous différencie de la concurrence.
Boursier.com : Pourquoi le pôle infrastructure est-il toujours en perte sur l'an dernier ?

E.B-G. : Nous avons dépensé beaucoup d'énergie afin de mettre en oeuvre la restructuration, ce qui a induit une conquête commerciale insuffisante. La situation s'est redressée sur la seconde partie de l'année 2006 et nous avons un flux de nouvelles affaires bien orienté sur le début de d'exercice 2007.
Boursier.com : Sur la partie intégration, la croissance de 3% semble un peu faible, comment peut-on l'expliquer ?

E.B-G. : Sur nos métiers, le cycle est assez long. Nous accumulons des commandes depuis un certain temps, mais l'effet sur le chiffre d'affaires n'intervient véritablement que 2 ans après la signature du contrat. Nous venons d'ailleurs de signer un important contrat de 50 Millions d'Euros au Moyen Orient dans le domaine de la Défense/Sécurité.
Boursier.com : Etes-vous impactés par la crise des constructeurs automobiles ou par les problèmes chez Airbus ?

E.B-G. : Nous ne travaillons pas avec les constructeurs automobiles... Chez Airbus, nous intervenons très en amont de la 'R&D'. Le lancement de l'A350 va ainsi doper notre activité chez ce client.
Boursier.com : Que visez-vous sur 2007 ?

E.B-G. : Notre croissance organique devrait s'établir entre +6 et +7%, tandis que la rentabilité opérationnelle poursuivra son amélioration. A moyen terme, nous visons 7% de marge opérationnelle.

©2007-2020,