Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation

Delachaux

  • DLCX - FR0013332145
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes
Guy Talbourdet, DG de Delachaux

Guy Talbourdet DG de Delachaux

Le modèle de Delachaux est structurellement créateur de valeur
Guy Talbourdet, DG de Delachaux

Boursier.com : Rappelez-nous les grands métiers et marchés de Delachaux...

G.T. : Le Groupe Delachaux est un acteur mondial dans l'ingénierie et les solutions industrielles sur des marchés à fortes compétences technologiques. Depuis notre création en 1902, notre mission reste inchangée : concevoir et fabriquer des produits, services et systèmes à haute valeur ajoutée essentiels à la sécurité, l'efficacité et la fiabilité des équipements et infrastructures de nos clients. Nous servons principalement le marché de l'infrastructure du rail et des secteurs portuaire, aéronautique, logistique ou encore minier. Nous équipons par exemple la moitié des infrastructures du rail, les deux tiers des ports et la moitié des avions.

Boursier.com : Ces marchés affichent-ils des potentiels de croissance élevés ?

G.T. : Les marchés dans lequel le Groupe opère recèlent un fort potentiel. En effet, ils bénéficient de tendances de croissance structurelle telles que les investissements en infrastructures, la mobilité verte, la problématique de congestion urbaine, l'efficacité énergétique et l'industrie 4.0. Plusieurs catalystes immédiats nous sont très favorables, tels que le rebond du fret aux Etats-Unis et en Australie, le rebond de l'activité minière et l'automatisation des systèmes intralogistiques liés au e-commerce. Nous observons déjà les effets positifs de ces tendances sur nos résultats de l'exercice 2017.

Boursier.com : Le désendettement est-il l'enjeu principal de la levée de fonds ? Quels sont vos objectifs en la matière ?

G.T. : Ce projet d'IPO a plusieurs objectifs : réduire notre endettement mais aussi nous apporter des moyens supplémentaires pour financer notre stratégie de croissance qui vise à renforcer notre leadership technologique et géographique. Concrètement, en termes de désendettement, nous visons une réduction de notre ratio de levier (dette nette/EBITDA ajusté) d'au moins une fois (soit une réduction du ratio de levier à environ 1,75x) d'ici 2021, hors opérations de croissance externe significatives, en s'appuyant sur les flux de trésorerie solides que le Groupe entend générer sur 2019-2021, en ligne avec la tendance historique. Cet objectif tient compte de l'ambition du Groupe de générer un chiffre d'affaires additionnel cumulé d'environ 50 millions à 70 millions d'euros grâce à des acquisitions ciblées. Cette IPO sera également l'occasion de faire évoluer la structure actionnariale du Groupe : le fonds CVC, qui nous accompagne depuis 2011 va céder une partie de sa participation et la famille Delachaux se renforcera à l'issue de l'opération pour rester actionnaire majoritaire à long terme.

Boursier.com : En quoi votre capacité de création de valeur est-elle attractive pour les actionnaires ?

G.T. : Notre modèle est structurellement créateur de valeur. Nous bénéficions d'un historique de croissance soutenue de notre chiffre d'affaires. Celui-ci a été multiplié par 5 en 20 ans. J'ajoute qu'une large part de nos revenus est récurrente car issue de la maintenance (près de 75% pour nos activités à destination des infrastructures du rail). Par ailleurs, nous avons déployé un modèle industriel global " asset light " qui limite notre besoin en investissements. Grâce à ce modèle, notre marge opérationnelle est élevée pour l'industrie et résiliente à travers les cycles et notre ratio de génération de cash est structurellement élevé autour de 90%.

Boursier.com : Quelle sera votre politique de distribution ?

G.T. : A court-moyen terme, nous visons un taux de distribution d'environ 35% à 40% du résultat net consolidé du groupe, sous réserve de l'approbation de l'Assemblée Générale des actionnaires de la société.

©2018-2021,