Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 15h44

Groupe Open +0,27% 14,780€

Guy Mamou Mani, Directeur Général Délégué de Groupe Open

Guy Mamou Mani Directeur Général Délégué de Groupe Open

Groupe Open parvient à trouver le bon équilibre...
Guy Mamou Mani, Directeur Général Délégué de Groupe Open

Boursier.com : Les comptes annuels de Groupe Open semblent de bonne facture...

M.M. : Les chiffres annuels de Groupe Open ressortent plutôt au-dessus des attentes des analystes. Nous avons réalisé une belle performance avec une croissance organique de près de 5%. Cette évolution est nettement meilleure que celle du marché français qui s'établit plutôt autour de +1% en 2014. Dans les activités traditionnelles de transformation industrielle, qui représentent 87% du marché des ESN, l'activité est tirée vers le bas par l'offshore et l'industrialisation... En revanche, la transformation numérique est en plein essor avec une évolution globale de +18%. Au sein de Groupe Open, cette branche affiche une expansion de 60% sur l'année écoulée...

Boursier.com : Comment a évolué la profitabilité ?

M.M. : La marge opérationnelle courante de Groupe Open est ressortie à 5,4% sur l'exercice 2014, soit 100 points de base de mieux qu'en 2013... Quant au résultat net, il affiche une hausse de 68% sur l'année à 6,1 Millions d'Euros. Tous les clignotants sont donc au vert. L'année 2015 se présente bien avec une croissance embarquée liée aux effectifs additionnels et à la signature de contrats importants sur la fin 2014. Enfin, le déménagement de notre siège de Paris vers Levallois permet d'économiser autour de 0,5 ME par an.

Boursier.com : Vous avez décidé de renouer avec le dividende...

M.M. : Avec les bons résultats dégagés par l'entreprise, Groupe Open va en effet distribuer un coupon de 0,16 Euro par action. De plus, 315.040 actions auto-détenues vont être annulées, ce qui contribue à améliorer le résultat par action.

Boursier.com : Quels sont les points forts de Groupe Open sur le marché ?

M.M. : Notre différenciation passe par la proximité que nous offrons à nos clients. Notre dispositif de production se situe en France et non dans un lointain pays offshore... Grâce à l'industrialisation des 'process', notre offre est aussi performante que l'offshore, nous sommes donc compétitifs... En tant que société de taille moyenne, Groupe Open parvient à trouver le bon équilibre.

Boursier.com : Percevez-vous une amélioration du climat général ?

M.M. : Les clients doivent aujourd'hui se montrer ambitieux dans leur transformation numérique... Les entreprises françaises sont en retard sur ce sujet et elles doivent le combler pour éviter d'être marginalisées. En 2015, le Syntec mise sur progression du marché de 1,5% et Groupe Open devrait faire mieux que cette progression générale. De plus, la marge de la société devrait s'apprécier, alors que le type de contrats que nous gagnons offre davantage de valeur ajoutée. L'industrialisation croissante de nos centres de service offre un autre levier sur nos résultats qui portera ces fruits sur la période 2015-2016.

©2015-2020,