Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/08/2020 à 13h31

Thermador Groupe 0,00% 54,600€

  • THEP - FR0013333432
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Guillaume Robin, PDG de Thermador Groupe

Guillaume Robin PDG de Thermador Groupe

Nous espérons conclure le rachat de Domac début 2017
Guillaume Robin, PDG de Thermador Groupe

Boursier.com : Vous avez récemment annoncé des discussions pour la reprise de la société Domac. Pour quelles raisons vous intéressez-vous à elle?

G.R. : La société Domac pèse un peu moins de 7 ME de chiffre d'affaires. Il s'agit d'un concurrent direct de Mecafer depuis toujours... Nous pensons qu'il est intéressant d'être plus forts et plus structurés sur ce marché-là où les clients, grandes surfaces de bricolage, dominent. Nous discutons de manière exclusive pour réaliser cette acquisition, j'espère que nous conclurons cela début 2017.

Boursier.com : En termes de produits, postes de soudage et compresseurs, visez-vous une complémentarité par rapport à ce que vous proposez déjà?

G.R. : Nous visons la même cible que celle de Mecafer via une gamme qui serait complémentaire. Par exemple, Domac commercialise des compresseurs sous la marque Michelin. Au niveau des groupes électrogènes et des postes à souder, cela devrait renforcer nos parts de marché en France. L'intérêt de cela, c'est un meilleur accès aux fournisseurs et obtenir de meilleures conditions auprès d'eux, grâce à des volumes plus fournis et plus réguliers.

Boursier.com : D'autres synergies opérationnelles sont-elles envisageables?

G.R. : Nous avons pour projet d'être plus efficaces au niveau du service après-vente. Aujourd'hui, notre centre de Valence qui fait du diagnostic et de la réparation sur le gros outillage n'est pas forcément optimal pour l'ensemble du pays. Via cette acquisition, le fait d'avoir un pied à terre à Verzion, pouvant nous servir de base S.A.V. pour le nord de la France, serait un vrai atout en termes de services.

Boursier.com : La société est-elle rentable?

G.R. : La société ne perd pas d'argent mais sa rentabilité n'est pas du tout au niveau de celle de Thermador... Sa structure financière est assez fragile et nous lui amènerons du cash pour plus d'aisance financière. Mais compte tenu de sa taille modeste, l'enjeu est moins fort que s'il s'agissait d'une structure plus importante...

Boursier.com : Comment se déroule la fin d'année 2016 pour Thermador? Vous espériez un rebond d'activité...

G.R. : Les conditions climatiques ont été défavorables à l'activité chauffage durant le mois d'octobre très doux. En revanche, le mois de novembre a accouché de températures de saison. Au niveau de l'activité de Dipra, cela faisait quelques trimestres que nous traînions le déréférencement chez Castorama, désormais l'effet de base s'estompe et cela devrait se traduire progressivement dans les chiffres.

Boursier.com : Etes-vous confiant pour 2017?

G.R. : Les mises en chantier et les logements neufs repartent, ce qui est une bonne nouvelle. Les circonstances de marché sont clairement plus favorables pour Thermador. Les chiffres publiés par plusieurs sociétés cotées dans le domaine de la construction, sont encourageants!

©2016-2020,