Cotation du 05/08/2021 à 13h44

Aramis +0,31% 19,160€

Guillaume Paoli, Co-fondateur d'Aramis

Guillaume Paoli Co-fondateur d'Aramis

Engagés vis-à-vis de Stellantis à conserver la totalité de nos actions pour une durée de quatre ans et demi
Guillaume Paoli, Co-fondateur d'Aramis

Boursier.com : Quels avantages proposez-vous aux acheteurs de voitures par rapport aux autres modes de distribution ?

G.P. : Le marché de la voiture d'occasion a historiquement été occupé par des acteurs traditionnels proposant une expérience d'achat décevante pour les consommateurs : peu de diversité d'offre, prix opaque, fiabilité des voitures hétérogène et un processus compliqué. Pour répondre à ces problèmes, Aramis Group a réussi en 20 ans, et en plaçant la technologie et la data au coeur de l'expérience d'achat, à construire une plateforme efficace et entièrement intégrée, capable de proposer à ses clients des véhicules d'occasion de qualité au meilleur prix. Ainsi, nous proposons en ligne une offre large et variée de plus de 10,000 véhicules et de 40 marques au meilleur prix garanti. Les consommateurs peuvent découvrir leur future voiture sous toutes les coutures, avec une transparence totale sur les caractéristiques mécaniques et esthétiques grâce à une expérience de visualisation à 360 degrés. Une fois leur véhicule choisi, ils peuvent se faire livrer en 24h à domicile ou dans une de nos agences. Notre savoir-faire dans le reconditionnement industriel de voitures nous permet également de proposer des garanties inégalées : 1 an ou 15.000 km sans frais d'entretien. Et puisque la satisfaction client est notre priorité, nos clients peuvent essayer leur voiture pendant 30j ou 1000km, et se faire rembourser intégralement s'ils n'en sont pas 100% satisfait.

Boursier.com : Stellantis ne cède aucun titre, mais, votre actionnaire principal depuis 2016 vous a-t-il manifesté, sa volonté de se retirer à terme? Et vous-même qui cédez des titres à l'occasion, allez-vous poursuivre ce désengagement au capital après l'IPO ?

G.P. : Le fait que Stellantis ne cède aucun titre au cours de cette opération démontre sa volonté d'accompagner le Groupe encore longtemps car il croit au potentiel immense de notre activité. Nous opérons sur un marché européen de 410 milliards d'euros, dont la digitalisation s'accélère fortement, à l'image de ce que nous constatons aux Etats-Unis. Nicolas et moi-même resterons à la tête du groupe après l'opération. Par ailleurs nous pourrions détenir jusqu'à 18% du capital après l'Offre, nous resterons donc les deuxièmes plus gros actionnaires de l'entreprise derrière Stellantis comme c'est le cas aujourd'hui. Je tiens par ailleurs à préciser que nous nous sommes engagés vis-à-vis de Stellantis à conserver la totalité de nos actions pour une durée de quatre ans et demi, marquant notre volonté de rester engagés à long terme dans le Groupe.

Boursier.com : Quels objectifs financiers communiquez-vous au Marché à l'occasion de cette introduction en Bourse ?

G.P. : Pour l'exercice clos le 30 septembre 2021, nous visons un chiffre d'affaires organique supérieur à 1,25 milliard d'euros et une marge d'EBITDA ajustée comprise entre 2,7 et 2,9%. Nous prévoyons également de vendre environ 45 000 voitures d'occasion reconditionnées B2C soit une croissance organique de 35% par rapport à l'année précédente sur une base pro forma. A moyen terme, en 2025, nous avons pour objectif de générer plus de 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur une base organique. A long terme, en 2030, nous visons un chiffre d'affaires organique de 6 milliards d'euros et une marge d'EBITDA ajusté organique située entre 8% et 9%.

Boursier.com : Sur quels leviers allez-vous jouer pour poursuivre la croissance de vos ventes dans les années à venir ?

G.P. : Notre stratégie s'articule autour de 4 piliers. Premièrement, nous comptons poursuivre l'accélération de la révolution digitale du marché des voitures d'occasion avec une offre en ligne compétitive de véhicules d'occasion reconditionnées, et en proposant une expérience client de premier ordre. Nous voulons également dynamiser la croissance organique du Groupe en tirant parti de nos compétences en matière d'approvisionnement et en investissant dans le reconditionnement pour répondre à la croissance des ventes de voitures d'occasion sur les marchés existants, ainsi qu'en continuant à investir dans le marketing pour conquérir de nouveaux clients. Troisièmement nous allons continuer à consolider nos positions à travers l'Europe grâce à des opérations de fusion-acquisition créatrices de valeur dans de nouveaux pays en nous appuyant sur notre historique d'intégrations réussies. Enfin nous allons développer de multiples axes de croissance avec le lancement de nouveaux services, l'élargissement de notre offre et le développement de l'écosystème de la mobilité.

Boursier.com : La perte nette de 2020 s'explique-t-elle uniquement par la crise ?

G.P. : Comme nos chiffres le montrent, nous sommes une société en forte croissance et rentable, ce qui n'est pas le cas de l'ensemble de nos concurrents. Soulignons d'ailleurs que nous avons généré en 2020 un EBITDA record. Néanmoins, la génération d'une telle croissance nécessite des investissements qui se traduiront à l'avenir par une croissance et une profitabilité de premier plan.

©2021