Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 09h00

Nextstage 0,00% 81,000€

Grégoire Sentilhes, Président de NextStage AM

Grégoire Sentilhes Président de NextStage AM

Nextstage est dans une logique d'entrepreneur-investisseur
Grégoire Sentilhes, Président de NextStage AM

Boursier.com : Nextstage lance une augmentation de capital de 53 à 61 ME. Vous avez la volonté de poursuivre la constitution de votre portefeuille...

G.S. : Nous avions annoncé au marché que nous investirions 40 ME en 2017. Nous avions levé 27 ME lors de l'introduction en Bourse et il nous reste, avant l'augmentation de capital actuelle, 50 ME de cash, mais qui devraient être peu ou prou engagés sur plusieurs dossiers d'investissement à l'étude. S'ils aboutissent nous nous retrouverons avec une enveloppe d'investissement de 10 à 15 ME qu'il nous faut compléter. Par ailleurs, nous envisageons désormais des tickets d'investissement de 10 à 15 ME contre 5 à 10 ME, initialement, nécessitant d'accroître nos moyens.

Boursier.com : Trouvez-vous facilement des cibles d'investissement actuellement ?

G.S. : Le deal flow s'est accru de 50% par rapport à l'an passé. L'offre de Nextstage consistant à investir en fonds propres pour accompagner les investisseurs, sans contrainte de temps , répond à une demande très importante des entreprises, notamment sous contrôle familial, et à fort potentiel de développement à l'international. En outre, nos participations ont des opportunités de croissances externes à financer, comme récemment Fountaine Pajot et nous les accompagnons.

Boursier.com : La volonté de prendre des tickets plus importants : est-ce pour prendre plus d'importance au capital des sociétés, ou bien parce que vous visez des sociétés de taille plus importante ?

G.S. : Nous visons effectivement des sociétés de taille plus importante, ayant l'ambition de se développer à l'international ou de croître par rachats. Leur démarche prend du temps et de l'argent. Elles doivent renforcer leur R&D et l'innovation, pour être compétitives et innovantes de façon à aller à la conquête de nouveaux marchés à l'international... Celles souhaitant réaliser des opérations de croissance externe doivent les financer... Dans tous les cas, elles doivent aussi renforcer et étoffer leurs équipes, notamment à la direction financière. Nous nous efforçons de leur apporter le temps et l'argent pour réussir ces étapes.

Boursier.com : Vous indiquiez négocier des deals autour de 6 fois l'EBITDA.... Est-ce toujours le cas dans la période actuelle ?

G.S. : L'un des derniers investissements réalisés, l'a été sur une base de 5,4 fois l'EBITDA. Nous visons globalement une fourchette de 5 à 7 fois l'EBITDA lors de nos acquisitions. Nous faisons beaucoup de deals en primaire, ne prenant la suite d'aucun fonds cherchant à valoriser sa participation. Nous sommes dans une logique d'entrepreneurs-investisseurs, pas seulement de financiers

Boursier.com : Votre stratégie exclut-elle toujours tout versement de dividende ?

G.S. : A court terme, les dividendes sont toujours agréables, ... Mais l'intérêt à long terme de nos investisseurs n'est pas forcément de recevoir un coupon. Le fonds de Warren Buffet a généré, depuis sa création, un rendement de 19,4% par an. Son TRI aurait été de 10,4% par an s'il avait versé des dividendes.

Boursier.com : Conseillerez-vous une cotation boursière à certaines de vos participations ?

G.S. : La réponse est oui. Certaines de nos participations se coteront en Bourse.

©2017-2020,