Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 16h26

Maisons du Monde -0,86% 13,810€

Gilles Petit, Président du Directoire de Maisons du monde

Gilles Petit Président du Directoire de Maisons du monde

L'introduction en Bourse de Maisons du monde est le prolongement naturel de son histoire de croissance
Gilles Petit, Président du Directoire de Maisons du monde

Boursier.com : Pourquoi une introduction en Bourse ?

G.P. : L'introduction en Bourse de Maisons du monde est le prolongement naturel de l'histoire de croissance de l'entreprise... En 20 ans, Maisons du monde est devenu une référence sur le marché de la décoration et de l'ameublement en France, mais aussi à l'international. Notre offre multi-style, à prix accessible et sans cesse renouvelée à travers nos différentes collections a fait notre succès qui s'est traduit par une croissance annuelle moyenne de 21% depuis 15 ans. Aujourd'hui, à travers cette introduction en bourse, nous souhaitons poursuivre notre expansion sélective et omnicanale en France et à l'international tout en gardant notre état d'esprit et notre originalité. Avec l'émission d'actions nouvelles et la cession d'actions existantes, nous allons ainsi réduire notre endettement pour accroître notre flexibilité financière et gagner ainsi de nouvelles marges de manoeuvre pour poursuivre avec confiance notre stratégie de croissance.

Boursier.com : Quels sont les objectifs financiers que vous délivrez au Marché ?

G.P. : D'ici à cinq ans, nous entendons doubler de taille, être encore plus international et omnicanal... Notre feuille de route fixée prévoit en effet la poursuite d'une croissance à deux chiffres de nos ventes qui devraient atteindre 1,3 à 1,4 milliards d'euros en 2020. Pour cela, nous allons continuer à mettre en oeuvre notre politique sélective d'ouvertures de magasin, en réalisant 25 à 30 ouvertures nettes de magasins en moyenne par an, dont un tiers en France et deux-tiers dans les pays européens où le Groupe est déjà implanté de façon à porter nos ventes à l'international de 34% en 2015 à 50% en 2020. Nous allons également capitaliser sur notre position de leader sur Internet pour porter nos Ventes en ligne de 17% à fin 2015 à plus de 25% en 2020. Cette croissance se fera tout en maintenant notre d'EBITDA supérieure à 13% d'ici à 2020.

Boursier.com : Une autre priorité de la levée de fonds est le désendettement. Quels sont vos objectifs en la matière ?

G.P. : En effet, l'augmentation de capital d'environ 160 millions d'euros complétée de la mise en place de nouveaux contrats de prêt senior nous permettra de rembourser l'intégralité de nos obligations High Yield et nos crédits vendeurs, ce qui va abaisser notre ratio d'endettement net qui devrait être équivalent ou inférieur à 2,25 fois l'EBITDA au 31 décembre 2016.

Boursier.com : Quel est le positionnement de Maisons du Monde par rapport aux autres acteurs du Marché ?

G.P. : La force de Maisons du monde est justement d'avoir créé un segment de marché dans le secteur de la décoration et de l'ameublement... Dès 1996, l'entreprise s'est distinguée en faisant le choix d'une offre combinant à la fois des meubles et des articles de décoration pour créer des univers pour toutes les pièces de la maison originaux et à prix accessibles. Cette offre unique répond ainsi à tous les styles, tous les goûts et tous les budgets... Nous allons au-delà d'une offre purement utilitaire en étant une véritable source d'inspiration pour nos clients. Cela est rendu possible grâce à nos équipes internes de stylistes et chefs de produit qui sont constamment à l'affût des tendances mode et design qu'elles font ensuite vivre à travers nos différentes collections. En effet, ce renouvellement régulier de nos univers en magasin est aussi un élément qui nous différencie et nous permet de répondre à l'évolution des goûts de nos clients et d'accroître ainsi leur attachement à notre marque.

Boursier.com : Pourquoi Bain Luxco et Compagnie Marco Polo cèdent-ils des titres ?

G.P. : En 20 ans, Maisons du monde a connu une croissance forte et solide. Aujourd'hui, notre taille, notre expérience en France et en Europe et notre performance financière nous donnent la maturité nous permettant de passer à une nouvelle étape de développement. Il est donc naturel que nos actionnaires historiques, après avoir accompagné et soutenu Maisons du monde, envisagent un désengagement qui reste toutefois partiel puisque Bain Capital et la Compagnie Marco Polo resteront actionnaires de l'entreprise, Bain Capital demeurera notamment notre premier actionnaire...

Boursier.com : Quelle politique de distribution envisagez-vous ?

G.P. : Nous prévoyons de distribuer des dividendes représentant entre 30% à 40% de notre résultat net consolidé. Dès l'exercice 2016, et dans la perspective de la réalisation de nos objectifs, nous soumettrons à l'assemblée générale qui se tiendra en 2017 le versement de notre premier dividende...

©2016-2020,