Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h35

Eurofins Scientific +1,15% 669,00€

  • ERF - FR0000038259
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Gilles Martin, PDG d'Eurofins

Gilles Martin PDG d'Eurofins

Depuis l'introduction en 1997 le titre Eurofins a progressé de 14.800% !
Gilles Martin, PDG d'Eurofins

Boursier.com : Finalement, l'annonce que vous atteindrez l'objectif des 2 MdsE d'activité avec un an d'avance n'est pas vraiment une surprise, plutôt une confirmation du fort rythme de développement de la société...

G.M. : La croissance forte du premier semestre, avec notamment 6% en organique, soit un niveau plus élevé que les 5% que nous visions, ajouté aux nombreuses acquisitions réalisées, nous permettent d'anticiper un chiffre d'affaires annuel de 1,8 MdE pour un EBITDA de 330 ME en 2015... Et logiquement, nous atteindrons l'objectif de chiffre d'affaires de 2 MdsE en 2016, avec un an d'avance sur notre objectif initial. Il faut aussi noter que notre EBITDA progresse de 160 points de base, alors même que nous avons subi l'effet dilutif des acquisitions, dont la rentabilité n'est pas au niveau du groupe.

Boursier.com : Vous poursuivez les acquisitions sur un rythme effréné. Les cibles sont-elles si nombreuses... ?

G.M. : Le marché est jeune, pas encore consolidé, avec une offre encore mal organisée et de faibles barrières à l'entrée. Nous assumons ce rôle de consolidateur, rendu possible par le fait qu'Eurofins est coté... Cela nous confère les moyens financiers pour être actifs en la matière. Nous avons réalisé trois opérations obligataires depuis janvier pour un montant total de 1,3 MdE.

Boursier.com : Cette politique est-elle compatible avec votre endettement ?

G.M. : L'endettement au 30 juin, avec notamment un ratio dette nette/EBITDA ajusté de 1,4, ne reflète pas la situation qui sera celle d'Eurofins en fin d'année, dans la mesure où nous devrions payer des acquisitions au deuxième semestre. Au final ce ratio devrait dépasser les 2... Ce qui reste très raisonnable par rapport à nos "covenants" bancaires fixés à 3,5.

Boursier.com : Allez-vous présenter un nouvel objectif de moyen terme aux investisseurs, puisque vous achèverez donc celui en cours fin 2016 ?

G.M. : Nous devrions effectivement annoncer au Marché un nouvel objectif de moyen terme à l'occasion de la publication des résultats 2015 en 2016. Mais il est encore bien trop tôt pour l'évoquer !

Boursier.com : Eurofins est plus que jamais une "success story" boursière...

G.M. : Depuis l'introduction en 1997, à 1,83 Euro, le titre a progressé de 14.800%, contre +73% pour le CAC40 sur la période... La progression annuelle moyenne du titre Eurofins est +32%. La valeur surperforme les titres de tous les comparables sur différentes périodes. Mais il ne faut pas perdre de vue que le fondamental a suivi, puisque notre chiffre d'affaire a été multiplié par 11 en 10 ans...

©2015-2020,