Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/01/2021 à 17h35

Roche Bobois +0,76% 19,900€

  • RBO - FR0013344173
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Gilles Bonan, Président du directoire du groupe Roche Bobois

Gilles Bonan Président du directoire du groupe Roche Bobois

Roche Bobois est en mesure d'assurer son développement en propre sans levée de fonds
Gilles Bonan, Président du directoire du groupe Roche Bobois

Boursier.com : Quels sont les principaux éléments chiffrés qui permettent de présenter Roche Bobois ?

G.B. : Le groupe, spécialiste mondial de l'ameublement haut de gamme, a réalisé 249 ME de chiffre d'affaires consolidé en 2017 et un volume d'affaires hors taxes de 480 ME en ajoutant les magasins franchisés. Le groupe a dégagé un EBITDA courant de 21 ME l'an passé. Le groupe Roche Bobois dispose de 329 magasins dans 54 pays. Le panier moyen s'élève à 4331 Euros pour Roche Bobois (près de 85% du chiffre d'affaires 2017) et à 2325 Euros pour Cuir Center, qui représente 14% du chiffre d'affaires 2017.

Boursier.com : Qu'est-ce qui vous distingue des autres acteurs de l'ameublement ?

G.B. : Roche Bobois a un positionnement dual : haut de gamme en France, qui tend vers le luxe à l'international. La marque se distingue également par la diversité créative et la largeur de ses collections, qui couvrent les segments du design, du mobilier contemporains, et qui revisite également les codes stylistiques français du 18ème au 20ème siècle à travers sa collections " nouveaux classiques ". La marque Roche Bobois a bâti son succès et sa notoriété grâce à une offre unique, enrichie à travers ses nombreux partenariats (environ 50 créateurs partenaires, des maisons de haute couture et de mode). L'une des spécificités de la société est son modèle " 100% fabless ". Nous sommes en effet éditeurs de mobilier avec une production totalement externalisée auprès de fournisseurs européens, là où les autres acteurs du mobilier haut de gamme sont le plus souvent industriels. Ce modèle nous permet d'être bien plus réactifs vis-à-vis des attentes du marché, sans être pénalisés par la gestion d'un outil industriel. Cela nous permet également de proposer deux collections exclusives chaque année, contre une seule pour nos concurrents. De son côté, Cuir Center se positionne sur le marché du milieu de gamme, avec une large offre de canapés en cuir et tissu.

Boursier.com : Comment s'explique le recul de votre résultat net passé de 11 ME à 6,5 ME entre 2015 et 2017 ?

G.B. : Notre marge brute est restée à un niveau élevé de 58%. Le résultat net a été impacté par des éléments non récurrents : un effet non cash de 2,2 ME provenant du traitement comptable en IFRS d'un plan d'actions gratuites et d'effets de change défavorables. L'impôt est également plus élevé en 2017 en raison du mix géographique du chiffre d'affaires. Par ailleurs, après avoir optimisé le réseau et procédé à quelques fermetures de magasins pas ou peu rentables, le groupe dispose de gisements importants de rentabilité pour le futur, ce qui nous rend confiants sur l'amélioration significative de nos résultats dans les années qui viennent. Le groupe, non endetté, dispose d'un bilan solide en phase avec ses ambitions de croissance.

Boursier.com : Comment comptez-vous faire progresser votre activité ?

G.B. : Le groupe est clairement entré dans une phase d'accélération avec de fortes ambitions à l'international. Nous comptons accentuer notre rythme d'ouvertures en propre avec 18 programmées sur les prochaines années, notamment aux Etats-Unis, notre deuxième marché en chiffre d'affaires et le premier en termes de contribution à l'Ebitda. Cette accélération sera amplifiée par des rachats de franchisés. Enfin, nous allons bénéficier de la poursuite de la digitalisation avec le lancement de sites de e-commerce en 2019, et l'accélération du développement de l'activité B to B, notamment dans l'hôtellerie.

Boursier.com : Au final quels objectifs communiquez-vous au Marché ?

G.B. : Le groupe vise un chiffre d'affaires de 320 ME de chiffre d'affaires à horizon 2021. Nous visons également un taux de marge d'EBITDA courant à deux chiffres dès 2019, notamment grâce à l'amélioration de la marge en France qui elle, doit être portée à 8% en 2021, soit un doublement par rapport aux 4% de 2017. Roche Bobois s'engage par ailleurs à un taux de distribution de 30 à 40% de son résultat net.

Boursier.com : Pas de levée de fonds lors de cette introduction...

G.B : Roche Bobois est en mesure d'assurer son développement en propre sans levée de fonds. Nous disposons en outre du levier de la dette, si besoin... Evidemment, une fois le groupe coté, si l'opportunité d'une acquisition significative devait se présenter, nous réfléchirions à l'hypothèse d'un recours au marché.

©2018-2021,