Cotation du 20/05/2022 à 17h35

Solutions 30 (ex PC30) +0,39% 5,592€

Gianbeppi Fortis, PDG de Solutions 30

Gianbeppi Fortis PDG de Solutions 30

Solutions 30 est aujourd'hui plus solide que jamais
Gianbeppi Fortis, PDG de Solutions 30

Boursier.com : Les résultats 2021 sont-ils en ligne avec vos attentes ?

G.F. : Nos résultats sont le reflet de deux dynamiques très différentes observées sur nos marchés, mais qui pèsent toutes les deux ponctuellement sur la rentabilité du Groupe. Tout d'abord, en France, la décroissance de certaines activités conjuguée au développement de nouvelles activités a un impact sur nos marges. Ensuite les dysfonctionnements de la supply chain et les absences de personnel, conséquences de la crise Covid, ont perturbé notre rentabilité et notre croissance. Dans le même temps, nous constatons une accélération de notre croissance à la fois sur la zone Benelux et dans les autres pays, avec des montées en charge rapides de nouveaux contrats qui impliquent des coûts de démarrage impactant ponctuellement la rentabilité. Ce semestre et ce début d'exercice nous permettent aussi de montrer que la duplication de notre modèle français est bel et bien engagée. La signature d'un demi-milliard d'euros de contrats permet d'anticiper avec confiance la nouvelle phase de croissance qui se matérialisera plus fortement à compter du second semestre de l'exercice en cours.

Boursier.com : Pourquoi la dynamique en France est-elle moins porteuse ?

G.F. : La France a tiré la croissance des dernières années et rentre actuellement dans une phase de transition. A long terme le marché reste porteur. Les déploiements FTTH, qui ont alimenté notre croissance dans les télécoms depuis 2015 ont atteint un pic en 2021. C'est maintenant le marché de la maintenance qui prend progressivement le relais tandis que le marché du raccordement des abonnés reste attractif puisqu'à fin décembre 2021, 70% des locaux en France sont éligibles à la fibre et seuls 34% sont raccordés. Ensuite démarreront les déploiements 5G. Dans le secteur de l'énergie, les déploiements de compteurs intelligents touchent à leur fin et ce sont les marchés liés à la transition énergétique, plus précisément les installations de bornes de recharge pour véhicules électriques et les installations de panneaux solaires, qui débutent. Mais la montée en puissance de ces activités reste pénalisée par les problématiques de supply chain. Ceci n'est que temporaire et nous nous organisons pour capter ces nouveaux marchés.

Boursier.com : Le déploiement à l'international va-t-il s'accélérer ?

G.F. : Clairement, oui. Nous connaissons une belle dynamique dans la plupart des autres pays européens où nous sommes implantés et notamment au Benelux, au Royaume-Uni et en Italie. Ces pays sont là où était la France en 2015, avant que le chiffre d'affaires ne soit multiplié par 6 en 5 ans. Et d'ailleurs nos chiffres le montrent puisqu'ils font ressortir une croissance élevée à l'international : +26% sur la zone Benelux et + 28% dans les autres pays au 1er trimestre 2022. Le 1er trimestre 2022 est le plus fort des quatre derniers trimestres du Groupe. C'est aussi un indicateur encourageant.
En 20 ans, nous n'avons jamais vu un contexte marché aussi favorable car nous sommes dans beaucoup de pays sur des marchés émergents qui drainent des flux d'investissements importants auxquels s'ajoutent les plans européens de relance post-covid.

Boursier.com : Quels sont vos relais de croissance ?

G.F. : De nombreux pays européens sont en retard dans leurs déploiements de réseaux Internet très haut débit. En Belgique, en Allemagne, ou en Angleterre, moins de 25% des foyers sont éligibles au très haut débit. Pour la mobilité électrique, l'Europe estime que plusieurs millions de stations de recharge devront être installées d'ici 2035 : cela représente un marché adressable qui se mesure en dizaines de milliards d'euros pour Solutions 30. Le déploiement de panneaux solaires est également un secteur très attractif, avec un marché adressable estimé à plusieurs milliards d'euros sur la période 2022-2025. Solutions 30 est exposé à deux tendances très fortes : la transformation numérique et la transition énergétique. Nous avons le savoir-faire, les atouts et les ressources, tant financières qu'humaines, pour adresser ces marchés et capter des parts de marché significatives.

Boursier.com : Où en êtes-vous de la recherche d'un actionnaire de référence ?

G.F. : Indépendamment de la structure de son actionnariat, Solutions 30 est aujourd'hui plus solide que jamais et ses perspectives sont excellentes. Nous avons engagé des discussions avec plusieurs partenaires potentiels mais à la lueur des récentes évolutions macro-économiques, en particulier du contexte d'inflation et de remontée des taux, je crois qu'un montage financier qui nécessiterait que l'on s'endette n'est pas forcément le plus pertinent. Nous sommes sur un marché très fragmentée dont nous sommes l'un des fédérateurs les plus légitimes et nous avons la capacité à réaliser des acquisitions créatrices de valeur pour nos actionnaires, nos clients et toutes nos parties prenantes. La décision de faire entrer un actionnaire de référence se prendra dans le meilleur intérêt de nos actionnaires et de toutes nos parties prenantes. Notre priorité aujourd'hui est de capter les opportunités de marché qui se présentent et d'exécuter notre stratégie de croissance.

Boursier.com : Que retenez-vous des attaques menées par les hedge funds ?

G.F. : Ces attaques ont avant tout détruit énormément de valeur et porté un grand préjudice à nos actionnaires et aux petits porteurs français qui sont nombreux au capital de Solutions 30. C'est très regrettable, même si on sait que l'entreprise s'en relèvera à long terme. Ensuite, et d'autant plus maintenant que nos auditeurs ont confirmé que nos comptes 2021 présentent une image sincère et fidèle de notre situation financière, je considère que ces pratiques sont amorales, qu'elles ternissent l'image de la finance et qu'il est nécessaire de s'interroger sur elles. Je pense qu'il n'est pas normal d'accuser sans preuve et d'obtenir une si grande caisse de résonnance médiatique. Je pense qu'il n'est pas normal de pouvoir être juge et partie sans autre forme de contrainte. Je pense qu'il n'est pas normal d'agir de concert, ce qui a vraisemblablement été le cas dans notre affaire. Je pense qu'il n'est pas normal que les règles de communication ne soient pas les mêmes pour tous. Solutions 30 avait les reins suffisamment solides pour s'en sortir, mais une entreprise plus fragile aurait sombré et des milliers d'emplois auraient été détruits. Ces pratiques méritent réellement de s'interroger sur leur conformité aux valeurs du marché.

©2022

Actualités Solutions 30 (ex PC30)

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités