Cotation du 15/10/2021 à 17h29

Prologue (Regroupees) +0,24% 0,416€

Georges Seban, PDG de Prologue

Georges Seban PDG de Prologue

Nos perspectives n'ont jamais été aussi bonnes !
Georges Seban, PDG de Prologue

Boursier.com : Comment les différentes activités du groupe ont-elles traversé la crise sanitaire ?

G.S. : Cette période aura été au final très bénéfique. Une fois passé l'impact immédiat du premier confinement de mars 2020, nos activités ont très bien résisté à cette crise et sont reparties très fortement à la hausse dès le mois de septembre 2020, démontrant une exceptionnelle capacité de résilience. Nos activités les plus porteuses comme celles de l'Ingénierie, des Infrastructures et celles des Services Cloud ont même connu sur l'ensemble de l'année une croissance soutenue et une forte accélération sur le 4ème trimestre. L'activité Formation qui a pris de plein fouet le premier confinement, est repartie tambour battant dès le mois de septembre 2020 avec des résultats en forte hausse au 2nd semestre.

Boursier.com : Justement comment avez-vous adapté l'activité "Formation" au nouveau contexte ?

G.S. : Grâce à notre expertise pédagogique et technologique, nous avons su basculer dès le premier confinement la quasi-totalité de nos 2400 cursus de formation en mode "distanciel". Nos clients ont alors pu apprécier notre savoir-faire dans ce domaine et l'ont depuis très fortement plébiscité. Le distanciel représente aujourd'hui plus de 60% de nos ventes. Nous avons également su profiter de cette période pour optimiser notre organisation avec une hausse significative de notre rentabilité sur le second semestre 2020.

Boursier.com : Avec cette forte croissance du distanciel, allez-vous réduire le nombre de vos centres de formation ?

GS : Nous étudions aujourd'hui cette possibilité systématiquement mais c'est une stratégie à long terme dans la mesure où nous sommes liés par des baux 3/6/9. De plus, notre maillage territorial avec plus de 35 centres répartis sur toute la France reste un atout très important pour les grands comptes avec lesquels nous travaillons et qui, pour certains, restent très attachés au présentiel. Notre force à l'avenir sera de pouvoir proposer à nos clients les deux modalités partout en France.

Boursier.com : Rappelez-nous les raisons de la fusion et retrait de fait de la côte d'O2i ?

G.S. : Le rapprochement avec O2i, débuté en 2015, a été un véritable succès industriel ! Nous avions annoncé en 2015 que notre objectif était d'arriver à un groupe de 100 ME de facturation annuelle. Nous nous approcherons fortement de cette objectif dès la fin de cette année. Prologue aura ainsi multiplié sa taille par près de quatre sur cette période. Au vu de cette réussite, c'était le bon moment pour aller au bout également du processus de rapprochement capitalistique en procédant à la fusion à 100% d'O2i et de Prologue pour ne conserver que la cotation de Prologue. Cela va permettre de rationaliser encore la structure du groupe et d'offrir une meilleure lisibilité aux investisseurs. Nous maintiendrons la cotation de M2i, ce qui permettra aux actionnaires qui le souhaitent d'investir directement sur notre pôle formation.

Boursier.com : Comment se présente la fin d'année ?

G.S. : Tous les indicateurs du groupe sont au vert et nos perspectives n'ont jamais été aussi bonnes. Depuis le début de l'année, nous sommes déjà en nette croissance par rapport à notre activité d'avant la crise sanitaire. Au premier trimestre 2021, notre CA a ainsi fortement progressé avec une croissance de +19,8% par rapport à 2020 portée par la formation en hausse de 43,2%, les Infrastructures à +10% et les services Cloud à +6%. Cette bonne tendance devrait se confirmer sur toute l'année avec une accélération attendue au 2nd semestre. Nous devrions ainsi nous approcher des 100 ME de CA annuel

Boursier.com : Pour votre pépite technologique dans le Cloud, les ventes ne semblent pas avancer aussi vite qu'espéré...

G.S. : Nous avons eu à faire face depuis 18 mois à des cycles de décisions très longs chez nos partenaires et décideurs qui eux aussi devaient s'organiser face à la crise sanitaire. Nous avons malgré tout pu concrétiser certaines affaires, notamment avec Cap Gemini que nous accompagnons depuis le mois de janvier avec la partie billing avec notre plateforme multicloud Use IT Cloud dans la cadre du marché qu'ils ont gagné auprès de l'UGAP. Il s'agit d'une nouvelle très belle référence pour notre produit avec un acteur mondial comme Cap Gemini.

©2021