»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/12/2018 à 12h50

Prologue (Regroupees) -1,89% 0,390€

  • PROL - FR0010380626
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Georges Seban, PDG de Prologue

Georges Seban PDG de Prologue

Les perspectives de croissance et de rentabilité sont très favorables
Georges Seban, PDG de Prologue

Boursier.com : Prologue a généré une croissance de 8,92% après neuf mois et de 12,65% pour le seul troisième trimestre. Comment se présente la fin d'année ?

G.S. : Comme nous l'avons indiqué dans nos derniers communiqués, les perspectives de croissance et de rentabilité sont très favorables. Nous sommes positionnés sur des marchés à très forts potentiels comme le Cloud, le MRM et la formation IT&Digital tant en France qu'à l'international.

Boursier.com : L'activité " Logiciels " est la seule qui souffre... Pourquoi ?

G.S. : Comme vous le savez et à l'instar de beaucoup d'éditeurs, nous sommes en train de passer d'un mode traditionnel de vente de licences en one-shot à des ventes de licences Cloud sous forme locative sur plusieurs années en mode SAAS. Si c'est une bonne chose pour l'entreprise en termes de récurrence de chiffre d'affaires pour le futur, en revanche, à court terme, cela diminue le niveau des montants immédiatement facturables. C'est un effet mécanique. Cette tendance devrait s'inverser naturellement avec le temps.

Boursier.com : Comment se portent les filiales O2i et M2i ?

G.S. : Ces deux sociétés sont aujourd'hui parfaitement intégrées au groupe Prologue et réalisent des performances économiques très élevées avec des croissances à plus de 2 chiffres et au global une très nette rentabilité. Ces éléments ont d'ailleurs amené plusieurs analystes financiers à considérer que ces sociétés ont désormais des potentiels considérables de valorisation. Ainsi le cabinet d'analystes Midcap affiche un potentiel de progression de plus 70% sur le titre M2i. Le cabinet d'analystes Greensome considère également qu'il existe un potentiel de valorisation de plus de 100% sur le titre O2i et de plus de 70% sur M2i. Ces éléments démontrent une nouvelle fois que l'opération de prise de contrôle de ces sociétés par Prologue qui pouvait paraître risquée est un pari gagné qui constitue pour le futur un potentiel très élevé de création de valeur pour les actionnaires de Prologue.

Boursier.com : Où en êtes-vous avec votre offre " Cloud " dont vous attendez beaucoup ?

G.S. : Dans le domaine du Cloud nous sommes positionnés sur deux activités bien distinctes. La première consiste à réaliser pour de grandes entreprises des prestations à forte valeur ajoutée d'Herbergement, de Cybsécurité, de Redondance d'infrastructures, ... Cette activité qui progresse de plus de 20% depuis le début d'année est réalisée pour l'essentiel en Espagne et au Brésil. La seconde activité est celle construite autour de notre platforme CMP dénommé Use-IT-Cloud (useitcloud.com), sur laquelle nous avons énormément investi depuis plusieurs années et qui n'est qu'au tout début de son potentiel de commercialisation. Cette plateforme est aujourd'hui reconnue et fortement considérée par nos clients et par tous les grands acteurs du Cloud à qui elle a été présentée ; Elle apparait ainsi comme un potentiel rival des grandes CMP américaines que sont par exemple Rigthscale ou Scalr. Notre ambition est d'en faire une plateforme mondiale. Pour cela, nous avons filialisé cette activité depuis le mois de septembre dans une structure juridique spécifique dénommée Prologue Use IT Cloud, détenue à 100% par Prologue. Elle pourra, le cas échéant, permettre à des grands partenaires ou à des investisseurs de nous accompagner financièrement pour accélérer sa croissance et accéder à une dimension mondiale.

Boursier.com : La future attribution de BSA, que vous avez annoncée, ne va-t-elle pas contribuer à ajouter des titres sur le marché et à la dilution, ce qui est souvent reproché à Prologue ?

G.S. Il y a plus de 2 ans, des actionnaires ont effectivement reproché à Prologue d'avoir émis d'OCABSAR pour se financer. Nous n'avions pas à l'époque pris la mesure de la défiance psychologique du marché boursier pour ce type de produit. Nous avons alors pris l'engagement en assemblée générale de ne plus procéder à des émissions de ce type. Je me tiens à cet engagement. L'attribution gratuite de BSA qui sera faite à tous les actionnaires est totalement différente, elle n'a qu'un seul objectif : offrir à nos actionnaires qui nous soutiennent dans ces marchés difficiles, un levier de création de valeur patrimonial supplémentaire lorsque le titre Prologue se revalorisera.

Boursier.com : Vous parlez d'une revalorisation du titre Prologue en Bourse, mais ce n'est pas vraiment le cas...

G.S. J'avoue que je reste totalement interloqué par l'évolution du titre Prologue depuis le début de l'année. Quel est le constat ? Depuis plus de 20 ans, le groupe Prologue n'a jamais été d'une telle dimension avec autant de moyens et n'a jamais été autant en capacité de créer de la valeur pour ses actionnaires qu'aujourd'hui. Paradoxalement, dans le même temps, son cours de bourse n'a jamais été aussi bas. Même si on dit que le marché à toujours raison, pour moi, c'est une situation totalement aberrante. Généralement, l'expérience montre qu'avec le temps ce type d'anomie finit toujours par se corriger. Je suis donc très confiant.

©2018,

Partenaires de Boursier.com