Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/08/2020 à 13h30

Econocom Group -1,74% 2,255€

Galliane Touze, Secrétaire Général d'Econocom

Galliane Touze Secrétaire Général d'Econocom

Une amélioration très sensible de la rentabilité à l'occasion du futur plan
Galliane Touze, Secrétaire Général d'Econocom

Boursier.com : Les comptes annuels d'Econocom laissent entrevoir une accélération au second semestre...

G.T. : Nous sommes très satisfaits de nos résultats 2016 qui se traduisent par la confirmation de la très bonne dynamique de croissance du chiffre d'affaires qui progresse de +9,5% à 2,536 MdsE. Il faut souligner la croissance organique de +6,7% sur l'exercice, en accélération sur le second semestre. Nous avions pour objectif d'afficher une croissance supérieure à celle du marché, c'est le cas. De plus, les trois activités du groupe contribuent à la croissance du groupe : la bonne tendance est générale au sein du groupe. Pour ce qui est des résultats, le ROC progresse de +19,2%, conformément à notre objectif de croissance à deux chiffres. Les 140 ME sont ainsi dépassés en 2016 et toutes les activités contribuent à l'amélioration de la rentabilité du groupe qui est de 5,5% sur l'exercice contre 5,1% l'an passé et un objectif de 5% pour le plan 2017.

Boursier.com : En attendant le plan à 5 ans, confirmez-vous donc les objectifs 2017 ?

G.T. : Econocom doit maintenir sa dynamique d'amélioration de la rentabilité en 2017 : nous confirmons une croissance organique soutenue supérieure à 5% et une nouvelle croissance à deux chiffres du résultat opérationnel courant.

Boursier.com : En facial, le résultat net a reculé nettement l'an passé...

G.T. : Il s'agit d'une évolution purement comptable et " non cash ", liée à une écriture IFRS concernant l'ORNANE. Les charges opérationnelles sont stables et la charge d'impôts évolue peu. Ainsi, le résultat net récurrent par action, part du groupe progresse de 19% à 0,77 Euro. Si nous décidons de convertir cet emprunt obligataire, nous reconstituerons nos fonds propres à hauteur du montant engagé. Nous avons d'ailleurs racheté un certain nombre d'ORNANEs et avons renforcé nos fonds propres de 45 ME depuis le début de l'année et diminué notre dette nette de 31 ME en émettant très peu de titres, 400.000 titres, soit une dilution mineure pour les actionnaires.

Boursier.com : Qu'en est-il de l'évolution du bilan de la société ?

G.T. : La croissance du chiffre d'affaires et de la rentabilité ne se fait pas au détriment des équilibres de bilan, ni au détriment de l'actionnariat : nous allons terminer le plan stratégique Mutation 2017 en doublant notre chiffre d'affaires, de la même manière que lors du plan précédent, soit une multiplication par 4 du chiffre d'affaires sur la durée des deux plans. Le ROC lui aura été multiplié par 6 lors de ces deux plans stratégiques. Le tout avec un bilan solide et un niveau d'endettement net maîtrisé qui ressort à 185 ME, représentant moins de 1,3 fois l'EBITDA.

Boursier.com : En attendant les détails du prochain plan stratégique, vous annoncez l'avoir baptisé " E comme Excellence ". Qu'est-ce que cela traduit-il ?

G.T. : Nous entendons, par " excellence ", que le marqueur de la réussite de ce plan soit la rentabilité du groupe. L'excellence de nos offres, du service, et de la façon dont nous gérons nos équipes doit se traduire par une amélioration très sensible de la rentabilité du groupe.

©2017-2020,