Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/08/2020 à 17h35

Econocom Group +2,89% 2,495€

Galliane Touze, Secrétaire Général d'Econocom

Galliane Touze Secrétaire Général d'Econocom

A l'issue du plan 2017, Econocom entamera un nouveau cycle au cours duquel la priorité sera donnée à la rentabilité opérationnelle
Galliane Touze, Secrétaire Général d'Econocom

Boursier.com : L'étape 2015 du plan à horizon 2017 semble accomplie...

G.T. : Notre croissance organique de 8% place Econocom parmi les acteurs les plus dynamiques, avec un profil atypique sur le Marché : intégrateur de solutions digitales et financeur de ces solutions. En 2015, nos comptes portent les fruits de l'intégration d'Osiatis et il faut souligner que notre ROC a connu une progression à deux chiffres dans nos 3 activités. Le résultat net a plus que doublé...

Boursier.com : Quels sont vos leviers pour porter le résultat opérationnel courant à 150 ME en 2017 ?

G.T. : Dans les "Services", nous avons fait progresser le résultat opérationnel courant de 100 points de base en 2015 et nous visons de même en 2016. Le niveau de rentabilité opérationnelle du segment devrait se situer à terme au-dessus de 7% (contre 4,9% en 2015)... Nous pensons ensuite que notre offre de gestion administrative et financière répond à une demande croissance du marché qui recherche la flexibilité permettant de suivre l'évolution technologique toujours plus rapide... La rentabilité de ce pôle de 6,1% en 2015 devrait continuer à progresser portée par des offres de solutions digitales intégrant les autres métiers du groupe et en particulier les services ... Enfin, la "Distribution" affiche une rentabilité plus faible, mais est très importante pour nous permettre de pénétrer des grands comptes. Elle renforce notre légitimité "produits" grâce à nos partenariats avec les grands constructeurs et éditeurs (Microsoft, Apple, HP, Dell, Lenovo ou encore Cisco...) qui naissent dans la Distribution. Nous attendons sa rentabilité au-dessus de 3%, contre 2,8% en 2015...

Boursier.com : Certains analystes pensent que vous dépasserez, en 2017, l'objectif de 150 ME de ROC...

G.T. : Nous ne souhaitons pas modifier notre objectif mais nous ne nous interdisons pas de le dépasser. Avant l'issue du plan 2017, nous annoncerons un nouveau plan stratégique dont la priorité sera donnée à la rentabilité opérationnelle.

Boursier.com : Quel montant consacrez-vous au retour aux actionnaires?

G.T. : L'an passé nous avons consacré 35 ME aux rachats d'actions et 16 ME au remboursement de prime d'émission, (NDLR : équivalent au versement de dividende), soit au total plus de 50 ME retournés aux actionnaires. Nous proposons, à la future AG, de procéder à un remboursement de prime d'émission de 0,175 euro par action, soit une progression de 17% sur un an et 46% sur 2 ans... J'ajoute que nous sommes sensibles à limiter la dilution du titre et avons privilégié le financement obligataire en 2015. Depuis 10 ans, le nombre d'actions n'a pas progressé, alors que sur la même période, nous avons multiplié par 4 le chiffre d'affaires et par 5 le Résultat opérationnel courant...

Boursier.com : A l'inverse pourriez-vous céder un des trois segments sur lesquels vous êtes présents?

G.T. : Nous n'envisageons de nous séparer d'aucun des trois segments car leur combinaison constitue la force de notre positionnement et dans la mesure où nous avons identifié des leviers de progression de rentabilité pour les trois.

Boursier.com : La liquidité du titre pourrait être améliorée...

G.T. : Nous souhaitons améliorer encore la liquidité du titre. Le flottant est d'environ 50% aujourd'hui. Franchir le cap du Milliard d'Euros de capitalisation permettra d'entrer sous les radars de nouveaux fonds...

©2016-2020,