Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/02/2021 à 17h04

Median Technologies -2,85% 11,850€

  • ALMDT - FR0011049824
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Fredrik Brag, PDG de Median Technologies

Fredrik Brag PDG de Median Technologies

Median demeure nettement sous valorisé
Fredrik Brag, PDG de Median Technologies

Boursier.com : Vous annoncez un accord de collaboration de recherche avec l'Université de Californie San Diego. De quoi s'agit-il ?

F.B. : L'Université de San Diego est la plus réputée au monde pour les maladies du foie, Nash comme cancer. On mesure l'avancée de la Nash par la fibrose du foie. La biopsie permet de tenter de la diagnostiquer, mais s'avère non efficiente si le prélèvement n'est pas réalisé au bon endroit. L'idée est d'appliquer un examen d'imagerie standard applicable à tous les patients, aidé par de l'intelligence artificielle. Il s'agit de détecter le signal de la fibrose pour mesurer son degré d'avancement. C'est l'objet de l'étude que nous allons mener.

Boursier.com : La biopsie liquide est-elle concurrente ou complémentaire de l'imagerie ?

F.B. : La biopsie liquide recherche des marqueurs dans le sang, de notre côté, avec l'imagerie, nous cherchons des marqueurs dans les images. Concernant la Nash, nous avons démontré que la combinaison des résultats d'imagerie et sérologiques, permettent d'améliorer la qualité du test. Concernant le cancer, les choses sont différentes. Les petites lésions dans le foie sont indétectables par les biopsies liquides. Notre axe, avec l'imagerie, est celui des détections des stades précoces de cancer permettant le meilleur impact et donc la meilleure survie pour les patients.

Boursier.com : Median enchaine les trimestres de croissance, à quel niveau de chiffre d'affaires se situe le point mort de rentabilité ?

F.B. : L'activité iCRO de solutions et services d'imagerie pour les essais cliniques est à l'équilibre opérationnel et est génératrice de cash. Nous avons une bonne visibilité sur sa croissance future grâce à un carnet de commandes important. L'activité iBiopsy pour des diagnostics non-invasifs basés sur l'imagerie concentre nos investissements. Si l'activité iCRO va continuer de progresser et doit nous permettre de dégager des marges que je qualifierais de "standard", l'activité d'iBiopsy, elle, est susceptible de dégager des marges bien plus élevées car elle repose sur une activité logicielle. Son potentiel est considérable.

Boursier.com : Avez-vous souffert des reports et décalages d'essais cliniques au printemps 2020 en raison de la priorité sanitaire donnée à la Covid-19 ?

F.B. : Nous avons effectivement été pénalisés, notamment en Chine. Au premier trimestre 2020, pas un hôpital ne fonctionnait normalement en Chine et nos essais cliniques ont été soit annulés, soit reportés. Le phénomène s'est étendu en Europe et aux Etats-Unis au deuxième trimestre. La Chine a rétabli sa situation dès le milieu du deuxième trimestre et au troisième trimestre en Europe et Etats-Unis. Ceci ne nous a pas empêché de réaliser la meilleure année de notre histoire avec plus de 50% de croissance du chiffre d'affaires.

Boursier.com : Le titre Median a été multiplié par 10 depuis le point bas du printemps 2020. On imagine que cela vous satisfait.

F.B. : En dépit de ce rebond, la société demeure nettement sous valorisée, à 110 ME. Aux Etats-Unis, un spécialiste des tests oncologiques et de la biopsie liquide comme Grail a été racheté pour 8 Mds$, alors qu'il a accusé environ 150 M$ de pertes l'an passé. Il en est de même pour d'autres acteurs. Ce constat auprès de comparables réalisant des tests non invasifs, nous pousse à réfléchir à une cotation au Nasdaq. Certes, nous n'avons pas besoin de lever de l'argent à court terme, notre Trésorerie nous permettant de couvrir notre consommation de cash. Mais si nous voulons accélérer, il faudra y réfléchir.

©2021,