Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h35

Riber -2,65% 1,655€

  • ALRIB - FR0000075954
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Vendre
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Frédérick Goutard, Président du Directoire de Riber

Frédérick Goutard Président du Directoire de Riber

Nous anticipons une reprise de nos ventes en 2015
Frédérick Goutard, Président du Directoire de Riber

Boursier.com : Comment s'explique la chute du chiffre d'affaires 2014 de Riber ?

F.G. : La baisse de notre chiffre d'affaires en 2014 s'explique principalement par l'évolution de nos ventes de systèmes MBE, affectées notamment par l'atonie du marché de la MBE de production. Son très net ralentissement a causé une baisse des ventes des principaux acteurs du marché comprise entre 40% et 50% depuis 2012. Nos efforts commerciaux ont été focalisés sur les clients de R&D, segment de marché le plus résilient. Nous y avons confirmé notre leadership face à une concurrence agressive ; néanmoins, la contraction des budgets de recherche disponibles au premier semestre 2014 a ralenti ponctuellement nos réalisations. Le point positif de cette année réside dans les bonnes performances de nos activités de services et cellules qui progressent de 10% par rapport à l'année précédente. Cette croissance des ventes, principalement aux laboratoires de recherche, est favorisée par le développement d'une activité de rénovation de systèmes obsolètes. Parallèlement, nous avons poursuivi l'exécution de notre plan de développement OLED avec la vente de cellules linéaires pilotes en Corée au second semestre.

Boursier.com : A quel horizon visez-vous un retour aux bénéfices, après la perte nette de -3,8 ME en 2014 ?

F.G. : Pour 2015, nous anticipons une reprise de nos ventes qui se fonde sur une stabilisation des ventes de systèmes de R&D, la croissance de nos activités de services aux USA, les opportunités de volant d'affaires en MBE de Production sur les activités optoélectroniques et la reprise des investissements par les industriels OLED. 2015 doit inscrire Riber sur une trajectoire de retour à la rentabilité, lié à la stabilisation de notre marché de la MBE, à la croissance de nos activités de services et au décollage des ventes OLED. Nous ferons le point à l'occasion des résultats semestriels, mais l'amélioration de notre trésorerie au cours de l'exercice 2014 ainsi que le redressement des commandes au second semestre 2014 sont des signes tangibles. Aussi, nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre à moyen terme nos objectifs stratégiques de croissance rentable.

Boursier.com : Quel est l'enjeu du rachat de la petite société américaine MBE Control Solutions ?

F.G. : MBE Control Solutions est une société de services et d'équipements MBE qui bénéficie d'une forte notoriété auprès de la communauté MBE nord-américaine. Son acquisition va nous permettre d'accélérer notre croissance aux USA, marché incontournable en termes d'innovation et de recherche en semi-conducteurs. Les synergies opérationnelles et commerciales entre nos deux sociétés sont importantes. Tout en confortant substantiellement la qualité de nos offres de services, notre rapprochement renforce notre position compétitive sur l'ensemble du territoire américain, notamment par l'intégration de nos réseaux commerciaux américains.

Boursier.com : Où en sont vos développements sur le marché des OLED, qui doit être un de vos principaux relais de croissance ?

F.G. : Le marché des OLED constitue un relais de diversification stratégique pour Riber. Ce marché s'est démocratisé avec les écrans de smartphone ; son potentiel est considérable et devrait se traduire à court terme notamment par l'essor de la TV OLED. Riber détient une avance technique et commerciale importante dans le dépôt de matériaux en couches minces. La première vague d'investissements pour la production industrielle d'écrans OLED pour smartphone a été réalisée avec des cellules Riber. Nous avons depuis significativement étendu notre gamme de cellules grâce à un effort important de R&D et renforcé notre proximité avec les principaux acteurs du marché à travers la création de Riber Corée fin 2013. En 2014, nous avons poursuivi notre feuille de route en soutenant le développement de notre nouvelle gamme de cellules linéaires. Une commande destinée à équiper une ligne pilote a été enregistrée au second semestre. Différents tests de qualification in situ sont programmés au premier semestre 2015. Nous sommes prêt à accompagner la prochaine vague d'investissements qui, d'après les indications données par les acteurs coréens du secteur, devrait s'enclencher en 2015.

Boursier.com : Le collège de l'AMF a demandé un ensemble de pénalités de 6,5 ME à l'encontre de plusieurs actionnaires de Riber, dont les trois actionnaires de référence (ISA Finance/Socodol 3 ME, Ormilya 1,8 ME et NGI 160 KE), accusés de ne pas avoir déclaré des franchissements de seuil, d'action de concert et de manquement d'initié entre 2010 et 2012... La commission des sanctions de l'AMF se prononcera ultérieurement, mais ces sanctions, à venir, ne peuvent que nuire à l'image de la société...

F.G. : Je le déplore. Je tiens à souligner que le Collège de l'AMF n'a formulé aucun grief à l'encontre de la société ou de ses dirigeants opérationnels.

©2015-2020,