»
»
»
Consultation
Cotation du 21/11/2017 à 17h25

Pierre et Vacances Center Parcs +1,42% 42,80€

  • VAC - FR0000073041
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Françoise Gri, DG de Pierre et Vacances

Françoise Gri DG de Pierre et Vacances

Le taux de résultat opérationnel courant sur le chiffre d'affaires devrait se situer entre 5 et 6% en 2015/2016

Boursier.com : Quel est votre commentaire sur les comptes semestriels...

F.G. : Les comptes semestriels se caractérisent par une légère amélioration du résultat opérationnel courant, situation qui n'a pas été observée sur les six exercices précédents. Alors que le plan d'économies avance comme prévu, de nombreuses évolutions demeurent néanmoins à concrétiser...

Boursier.com : Quel travail comptez-vous effectuer pour augmenter la fréquentation de vos sites ?

F.G. : Au travers de nos différentes marques, Pierre et Vacances dispose d'une offre très large. Nous proposons un éventail de solutions et d'expériences vacances basées sur des services à la carte. Grâce à la proximité géographique et émotionnelle de nos sites, nous avons la capacité à répondre aux attentes actuelles des consommateurs. Les vacances sont moins longues, les décisions se prennent au dernier moment, la question du prix du transport se pose régulièrement...

Boursier.com : Vos résultats demeurent néanmoins fortement négatifs sur le dernier semestre...

F.G. : Les chiffres sont structurellement négatifs sur la première partie de l'exercice. L'activité immobilière est réduite cette année, mais cette évolution est liée au cadencement des programmes. Le niveau de réservations sur les programmes en cours se déroule correctement. En dépit du phénomène de décisions à la dernière minute, les réservations touristiques affichent une légère avance sur l'an dernier à la même époque. Il faut convenir que l'environnement économique et la météo ne prédisposent pas à prendre des décisions à l'avance...

Boursier.com : Pierre et Vacances n'est-elle pas trop exposée à la clientèle européenne ?

F.G. : Le marché européen demeure un immense marché... Les habitants du vieux continent dépensent beaucoup dans le tourisme. Cet univers est en train de connaître de gros changements avec le numérique et des destinations en difficultés. Le Maghreb apparaît ainsi moins sécurisé... Pierre et Vacances a le potentiel pour attirer davantage de touristes issus des pays d'Europe du Nord. La richesse de notre gamme d'expériences vacances doit être plus visible. La marque ombrelle Planet Pierre et Vacances va être très présente sur les réseaux sociaux, elle permettra de mieux valoriser nos solutions de vacances à la carte.

Boursier.com : Comment allez-vous traiter la dérive des loyers versés aux propriétaires ?

F.G. : Notre système fonctionne avec des baux sur 9 ou 10 ans. L'investisseur connaît à l'avance le rendement de son bien... Jusqu'à présent, les loyers étaient indexés sur l'indice de la consommation qui a progressé de 40% sur 10 ans. On est aujourd'hui confronté à un décalage entre le chiffre d'affaires et les loyers, avec un effet de ciseau préjudiciable aux marges. Désormais, chaque renouvellement fait l'objet d'un recalage. De plus, en cours de bail, nous renégocions avec les propriétaires et 85% d'entre eux acceptent la nouvelle donne. L'indexation est désormais limitée à 2% par an...

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions ?

F.G. : Il s'agit de reconstruire une profitabilité durable... Au vu des réservations touristiques à date et compte-tenu de l'avancée du plan de réduction des coûts, la société anticipe un retour à la profitabilité opérationnelle sur l'exercice 2012/13. A moyen terme, le taux de résultat opérationnel courant sur le chiffre d'affaires devrait se situer entre 5 et 6% en 2015/2016...

©2013-2017,

Françoise Gri, DG de Pierre et Vacances

Partenaires de Boursier.com