»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/03/2019 à 09h00

NSE Industries (ex-ECT Industries) 0,00% 8,700€

  • ALNSE - FR0004065639
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
François Lacoste, PDG de NSE Industries

François Lacoste PDG de NSE Industries

Nous souhaitons rétablir notre marge avant de procéder à des acquisitions
François Lacoste, PDG de NSE Industries

Boursier.com : Pouvez-vous rappeler les raisons de la perte que le groupe affiche au premier semestre (-1,6 ME, NDLR) ?

F.L : Il résulte notamment de retards sur le chiffre d'affaires dus à des décalages de commandes qui se retrouvent en encours (2 ME). Ainsi qu'à la renégociation d'un marché important dans notre activité de "Maintenance" qui a fait que sur le 1er semestre nous n'avons pas ou peu facturé sur ce marché. Enfin, au Brésil, nous encaissons une perte de change due en grosse partie à la dégradation du cours de change Euro / réal. Ces points devraient se rattraper sur le 2eme semestre 2015

Boursier.com : En vitesse de croisière, à quel niveau jugez-vous la rentabilité " normative " de NSE Industries?

F.L. : La rentabilité nette se situe entre 3 et 5% et est fonction de la composition de notre CA sur les trois activités des "Business Units". Nous avons de meilleures marges sur les activités "Services" que sur notre activité d'intégration... L'obtention d'un marché très significatif au niveau de la BU "Services" devrait permettre d'améliorer cette rentabilité.

Boursier.com : A quel horizon les 100 ME de chiffre d'affaires, votre objectif, peuvent-ils être envisagés ?

F.L. : A moyen terme, d'ici 3 à 5 ans, cela dépendra de la réalisation ou non d'une croissance externe...

Boursier.com : Le flottant est faible en Bourse (environ 10%, NDLR). Quel est l'intérêt de rester coté aujourd'hui pour NSE ?

F.L. : Nous disposons de 6% d'actions auto-détenues que nous sommes prêts à mettre sur le marché pour augmenter le flottant...

Boursier.com : Faut-il attendre le groupe sur des opérations de croissance externe dans les mois à venir ?

F.L. : Non, nous souhaitons rétablir notre marge avant d'aller à cette étape suivante, mais une croissance externe sera une étape nécessaire, nous avons déjà fait 8 croissances externes depuis la création de NSE, dont une à l'étranger ; notre développement associe croissances organiques et externes, celles-ci nécessitent une fusion de la culture et forcément une réorganisation et harmonisation des "process". Ces croissances externes nous permettent d'atteindre plus rapidement la mise en oeuvre de notre stratégie, dont nous nous apercevons maintenant qu'elle répond aux besoins du marché comme le prouve le dernier marché significatif en matière de soutien logistique d'équipements électroniques pour le ministère de la défense...

©2015-2019,

Partenaires de Boursier.com