»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/08/2018 à 16h30

Weaccess (ex Infosat) 0,00% 5,650€

  • MLWEA - FR0010688465
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
François Hédin, PDG de WeAccess (ex Infosat)

François Hédin PDG de WeAccess (ex Infosat)

Weaccess propose sa solution 4G/LTE fixe aux collectivités locales
François Hédin, PDG de WeAccess (ex Infosat)

Boursier.com : On connait peu Infosat coté pourtant depuis 2008. Expliquez-nous votre positionnement...

F.H. : Nous développons et exploitons des réseaux 4G fixe haut débit dans les zones blanches et grises, les zones non ou mal desservies par les réseaux traditionnels en cuivre ou fibre optique sur le territoire national principalement. Nous sommes aujourd'hui principalement présents dans le quart Nord-Ouest de la France, avec 3.500 clients dont 80% de particuliers, répartis sur 7 départements.

Boursier.com : La société a changé de nom, dénommée désormais " Weaccess ", pourquoi cette modification ?

F.H. : Nous intervenions initialement sur le marché des satellites, ce qui n'est plus le cas et il fallait modifier un nom trop connoté " satellites " Le coût de la capacité spatiale en orbite est aujourd'hui trop élevé à notre sens et les débits proposés aux clients trop faibles comparativement... D'ailleurs, le spatial perd des clients au profit de la 4G.

Boursier.com : Quel est précisément votre positionnement technologique ?

F.H. : La société se positionne en tant qu'installateur et exploitant de réseaux radio (4G/LTE Fixe) adossés à de la fibre optique. Cette technologie hertzienne, dont l'installation est environ neuf fois moins onéreuse que la fibre optique, entre pleinement dans la nouvelle orientation stratégique du plan Très Haut Débit et satisfait les décideurs locaux. Nous intervenons en complément des développements en fibre optique, dans les zones blanches mal couvertes.

Boursier.com : Quels sont vos objectifs de développement ?

F.H. : Weaccess va donc proposer sa solution 4G/LTE fixe lors de nombreux appels d'offres en complément des technologies fibre. Elle souhaite devenir rapidement un partenaire privilégié des collectivités pour assurer aux zones blanches et grises une couverture complète en très haut débit, avec pour objectif ambitieux d'équiper, d'ici 5 ans, 300 000 lignes en France, soit 10% des 3 millions de lignes fixes concernées par la 4G fixe en zones blanches et grises. Dans ce cadre, la société est d'ores et déjà candidate à l'obtention de licences exclusives d'exploitation du Très Haut Débit sur plusieurs départements et espère pouvoir annoncer les premiers agréments dans le courant du 1er semestre 2018.

Boursier.com : Vous souhaitez réaliser une levée de fonds. Quelles en seraient les modalités ?

F.H. : Il est encore trop tôt pour l'évoquer, nous espérons la réaliser lors de ce premier semestre 2018, selon l'attribution des premières licences. La société a réalisé en 2017 une levée de fonds de 500 KE afin d'assurer le financement de son développement dans le Très Haut Débit, avec notamment l'ouverture dans le Loiret et des sites pilotes dans les départements. La nouvelle levée de fonds devrait être couplée à un transfert durant l'année 2018 sur le compartiment ACCESS+, étape essentielle avant Euronext GROWTH.

Boursier.com : L'arrivée de la 5G ne rend-elle pas obsolètes tous vos investissements ?

F.H. : Notre technologie est 100% logiciels et non matériels pour préserver nos investissements. Avec l'arrivée de la 5G, nous serons capables de basculer notre offre sans changer de matériel.

©2018,

Partenaires de Boursier.com