Cotation du 24/09/2021 à 17h29

Arcure 0,00% 3,850€

Franck Gayraud, DG d'Arcure

Franck Gayraud DG d'Arcure

Arcure en capacité d'atteindre la rentabilité lors de l'exercice 2022
Franck Gayraud, DG d'Arcure

Boursier.com : Comme Arcure a t-elle traversé la crise ?

F.G. : Nous avons bien résisté en 2020, dégageant même, au final, une activité en croissance sur l'exercice! Nous avons aussi fait le choix de mettre en oeuvre un plan d'économies, en diminuant les coûts fixes. Cela a principalement pris la forme d'un décalage dans le temps pour la sortie de notre nouvelle version de Blaxter qui sera commercialisée fin 2022. Nous n'avons en revanche pas sacrifié de force commerciale. En conséquence, nous affichons une progression d'activité de 35% au premier semestre 2021, à 5 ME.

Boursier.com : Avez-vous accéléré aux Etats-Unis ?

F.G. : Nous enregistrons les premiers effets de nos efforts commerciaux aux Etats-Unis, puisque sur le premier semestre, les ventes sur place représentent 10% de notre chiffre d'affaires. Nous avons désormais 4 commerciaux installés, 2 techniciens, ainsi qu'un partenaire distributeur dans le sud-est.

Boursier.com : Etes-vous pénalisés par les difficultés d'approvisionnements en composants électroniques?

F.G. : La situation est effectivement tendue, mais n'a pas abouti à des retards clients pour le moment. Nous n'en anticipons pas d'ici la fin d'année, mais on ne peut l'exclure si la situation devait se dégrader. Nous sommes vigilants car tout retard aurait des conséquences directes sur notre chiffre d'affaires. La situation pourrait se prolonger début 2022.

Boursier.com : La progression de 35% au premier semestre n'ouvre-t-elle pas la voie à un objectif ambitieux pour l'ensemble de l'exercice ?

F.G. : Nous réitérons notre objectif qui vise à atteindre une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires pour l'exercice 2021.

Boursier.com : Qu'en est-il de la rentabilité ?

F.G. : Nous sommes à l'aise pour atteindre le break even. Notre ajustement sur les coûts fixes nous conforte dans cette optique et dans notre capacité à atteindre la rentabilité lors de l'exercice 2022. Nous pensons que cela sera pérenne car notre marge brute va progresser et que nous n'envisageons pas d'investissements à court et moyen terme. Notre nouvelle version de Blaxter devrait nous ouvrir des applications et marchés nouveaux, grâce à des capteurs actifs au-delà des 7 mètres actuels et la détection de nouvelles postures comme les positions accroupies, sources de nombreux accidents.

©2021