»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 11h30

Ober -0,93% 10,600€

  • ALOBR - FR0010330613
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Etienne de la Thébeaudière, PDG d'Ober

Etienne de la Thébeaudière PDG d'Ober

2017 n'a pas été satisfaisant mais les perspectives sont bonnes pour 2018
Etienne de la Thébeaudière, PDG d'Ober

Boursier.com : L'exercice 2017 s'est avéré contrasté pour Ober, avec un léger recul du chiffre d'affaires et du bénéfice net, hors exceptionnel...

E.T. : L'exercice 2017 a accouché d'un premier semestre décevant, notamment en raison de la mise en oeuvre de notre nouvelle stratégie commerciale réunissant nos marques principales et du temps nécessaire pour ajuster nos moyens marketing... Le deuxième semestre a en revanche été bon et encourageant. Mais au total, j'estime que l'exercice n'a pas été satisfaisant. Les perspectives sont bonnes pour 2018. Nos marchés sous-jacents, l'immobilier de bureau et le " retail ", se redressent en France, toutefois la décoration arrivant toujours en fin de cycle, nous n'avons pas encore bénéficié de cette reprise...

Boursier.com : Quelle zone géographique devrait être la plus dynamique ?

E.T. : Nous attendons beaucoup de l'Amérique du Nord, notamment dans le béton allégé via Concrete LCDA. Nous sommes présents depuis 10 ans sur cette zone très dynamique avec des barrières à l'entrée importantes, auxquelles nous répondons.

Boursier.com : Après l'acquisition de Concrete LCDA, d'autres cibles sont-elles en vue ?

E.T. : Nous ne visons aucune cible actuellement, même si nous sommes à l'écoute du marché et demeurons ouverts aux opérations de croissance externe. En revanche, nous n'avons pas la volonté de faire appel au Marché et de nous diluer au cours actuel de l'action...

Boursier.com : Quel est l'intérêt du rachat de Concrete LCDA ?

E.T. : L'acquisition de Concrete LCDA est importante pour notre groupe. Cette société, qui a généré près de 5 ME de chiffre d'affaires en 2017, est spécialisée dans la production de surfaces décoratives en béton allégé avec des collections haut de gamme, signées par des designers renommés comme Ora-Ito, Matali Crasset ou Jean-Marie Massaud. Concrete LCDA permet de renforcer notre position d'acteur global du marché de l'agencement intérieur. Elle vient compléter notre portefeuille de marques qui couvre aujourd'hui un vaste choix de solutions esthétiques et techniques, allant du bois au métal, en passant par le papier, les résines et désormais le béton. Concrete LCDA contribuera également à accélérer notre développement à l'international, notamment en Amérique du Nord.

Boursier.com : D'où provient l'effet devise important qui a lourdement pénalisé vos comptes en 2017 ?

E.T. : Nous avons souffert en 2017 de l'évolution du Dinar par rapport à l'Euro, avec une perte de change de -2,2 ME pour le chiffre d'affaires et de -400 KE au niveau du résultat. C'est une problématique à gérer pour Ober, mais qui ne remet pas en question la qualité des performances de notre filiale et la pertinence de notre présence en Tunisie qui offre aujourd'hui un contexte stable.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com