»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/01/2019 à 17h35

CBO Territoria +0,94% 3,230€

  • CBOT - FR0010193979
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Eric Wuillai, PDG de CBO Territoria

Eric Wuillai PDG de CBO Territoria

La crise des gilets jaunes à la Réunion ne remet pas en cause la stratégie de CBO Territoria
Eric Wuillai, PDG de CBO Territoria

Boursier.com : Le mouvement des "Gilets jaunes" qui a particulièrement affecté l'économie réunionnaise semble avoir inquiété les investisseurs, les valeurs "réunionnaises" ayant souffert en Bourse, c'est le cas de CBo Territoria... Qu'est-ce que cela vous inspire ?

E.W. : Cette crise des gilets jaunes ne remet pas en cause notre stratégie et notre confiance dans le Territoire. La Réunion a été la première région fortement marquée par les actions des gilets jaunes dont la paralysie de l'Île a été particulièrement médiatisée. L'intervention de la ministre des Outre-Mer sur le terrain a permis rapidement d'apaiser les tensions début décembre en apportant des premières réponses. La classe politique Réunionnaise a su également prendre rapidement les mesures à la hauteur des attentes des gilets jaunes. Mais si l'île a connu un arrêt de son activité économique, en particulier dans les secteurs du commerce et du tourisme, elle n'a pas subi le même niveau de dégâts matériels qu'en Métropole. Concernant son cours de Bourse, CBo Territoria fait face à une baisse que nous estimons irrationnelle. La décote sur l'ANR du 30 juin atteint désormais 45%, ce qui donne un rendement du dernier dividende de 6,6%. Je rappelle que notre plan stratégique prévoit une croissance régulière de notre dividende pour aller vers un rendement de 4,5% de l'ANR à terme.

Boursier.com : Économiquement, CBo Territoria a t-elle subi directement des conséquences du mouvement ?

E.W. : Aucune dégradation n'est intervenue sur nos biens immobiliers ou nos chantiers et nos équipes ont pu poursuivre leur activité grâce au télétravail. En Promotion, notre chiffre d'affaires 2018 devrait rester proche de nos attentes malgré des reports de ventes en fin d'année sur le premier trimestre 2019. En effet, en raison des fermetures de nombreuses entreprises dont les banques, nous faisons face à des retards de signature d'actes de vente. Néanmoins, la confiance des acquéreurs reste intacte car nous avons un niveau d'annulation de ventes comparable aux années antérieures. En ce qui concerne la foncière, il y a eu quelques retards sur les chantiers mais qui auront au final peu d'impact.

Boursier.com : La foncière et l'activité de Promotion sont-elles orientées comme vous l'espérez au deuxième semestre ?

E.W. : Au niveau de la foncière, nous maintenons notre objectif de 20 ME de loyers bruts en 2018. Nous avons intégré deux immeubles commerciaux de rendement bâtis déjà en service et allons poursuivre, conformément à notre plan stratégique de Fonciarisation, le développement de nos projets majeurs avec la réalisation du Centre Commercial E. Leclerc de Saint-Joseph (21 800 m2, livraison T3 2019) et le lancement début 2019 du Retail Park du Port (26 900 m2, livraison 2020). En promotion, l'habitat privé devrait être marqué par un report sur janvier et février 2019 de 10% des ventes. Les secteurs du social et de l'entreprise ne sont pas affectés par ces reports. Ainsi, globalement, nous pensons pouvoir maintenir un haut niveau d'activité commerciale en 2018.

Boursier.com : Confirmez-vous les grandes lignes du plan 2021, notamment la croissance sur 4 ans de l'ANR de +10 à +15% jusqu'à cette date et le maintien de la LTV entre 50 et 55% ?

E.W. : Nous confirmons notre plan 2021 qui prévoit une hausse de l'ANR de 10% à 15% sur 4 ans. Cette croissance sera soutenue par la progression des actifs immobiliers professionnels qui assurent un rendement brut de 7.5%. Ils passeront de 200 ME fin 2017 à 300 ME fin 2021 en intégrant la quote-part de CBo Territoria dans les sociétés mises en équivalence. Parallèlement, ces développements seront en partie financés par la cession de 50 MEUR d'actifs immobiliers résidentiels dont le rendement brut est limité (4,8% en moyenne). Par ailleurs, nous maintenons notre objectif de maintien de la LTV entre 50% et 55%.

Boursier.com : Avez-vous avancé sur l'idée de vous diversifier géographiquement, y compris si besoin avec un partenaire ?

E.W. : L'année 2018 a été centrée sur le développement de nos projets immobiliers avec la livraison de l'opération Mahoré à Mayotte, le lancement de l'hypermarché E Leclerc à St Joseph et le Retail Park du Port. Ces deux derniers projets représentent plus de 100 MEUR d'investissements sur 3 ans. Nous avons également intensifié le développement des programmes de lotissements fortement générateurs de cash. Nous restons particulièrement à l'écoute des opportunités sur Mayotte. Nous maintenons notre objectif de diversification géographique sur la zone EURO dans les 3 ans qui viennent pour pondérer notre exposition à un territoire insulaire perçu, injustement, à risque par les investisseurs métropolitains, alors que nous y détenons un track record exceptionnel depuis la création de la société en 2005.

©2019,

Actualités CBO Territoria

Partenaires de Boursier.com