Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Pas de date de cotation

Agripower 0,00% -

  • ALAGP - FR0013452281
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Eric Lecoq, PDG d'Agripower

Eric Lecoq PDG d'Agripower

Agripower en Bourse pour financer sa croissance!
Eric Lecoq, PDG d'Agripower

Boursier.com : Présentez-nous Agripower qui lance son introduction en Bourse de Paris.

E.L. : Agripower est un intégrateur proposant des solutions clés en main, pour les exploitants agricoles (unités individuelles) mais aussi pour des groupements d'agriculteurs et l'industrie agroalimentaire (unités collectives), d'unités de méthanisation. La méthanisation est un procédé biologique naturel, qui permet de produire de la chaleur, de l'électricité et un engrais naturel à partir de déchets locaux, agricoles (matières intrants organiques) pour ce qui nous concerne. Nous sommes l'unique interlocuteur de ces exploitants durant la durée du projet d'environ 2 ans à 2 ans et demi, qui court de l'identification dudit projet à la mise en service.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions?

E.L.: Nous visons une place de leader dans la méthanisation en France. Au 30 juin dernier, Agripower atteignait le nombre de 50 unités installées et fonctionnelles en 2019, contre 6 en 2016, ce qui montre une belle dynamique de croissance sur notre activité. A cette même date, nous avons enregistrées et signées plus de 100 commandes, ce qui constitue un carnet de commandes embarqué de 33 Millions d'Euros pour les deux prochains exercices. Cela nous confère une belle visibilité. Ainsi, nous visons 40 ME de chiffre d'affaires en 2023, un objectif ambitieux mais réalisable en considérant le rythme actuel.

Boursier.com : Le marché français est-il important?

E.L. : Son potentiel est considérable puisque si 588 unités sont actuellement en fonctionnement en France, on en dénombre 9.300 en Allemagne! Nous sommes très présents dans l'ouest de la France et comptons encore y renforcer nos positions, tout en visant trois nouvelles zones : le Nord, le Sud-Ouest et l'Est.

Boursier.com : Pourquoi y a-t-il une telle différence entre la France et l'Allemagne?

E.L. : En France, nous nous en tenons essentiellement aux résidus et déchets : effluents d'élevages, déchets agroalimentaires, déchets verts, alors qu'en Allemagne, le développement est poussé et on utilise même des cultures dédiées ! En outre, les prix en Allemagne et dans d'autres pays d'Europe sont sensiblement supérieurs à celui pratiqué en France, au niveau des prix de Marché de l'électricité, ce qui conduit à de l'autoconsommation.

Boursier.com : Pourquoi cette levée de fonds de 5 ME ?

E.L. : La société devra faire face à un BFR pour financer sa croissance et nous y consacrerons un quart de la levée de fonds. Nous souhaitons aussi recruter pour développer notre force commerciale, ainsi que les équipes techniques. Enfin un quart de la somme servira à enrichir l'offre. Il faut souligner que les recrutements prévus et les coûts qu'ils vont engendrer seront compensés par la hausse de la marge brute.

Boursier.com : Agripower est encore jeune et doit se développer mais vous évoquez un dividende...

E.L. : Nous avons effectivement pour intention de distribuer des dividendes dès le prochain exercice, avec un taux de distribution de l'ordre de 30%.

©2019,

Partenaires de Boursier.com