Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/11/2019 à 17h27

Genkyotex (ex-Genticel) +3,70% 2,020€

Elias Papatheodorou, DG de Genkyotex

Elias Papatheodorou DG de Genkyotex

Genkyotex est financé jusqu'en début 2020. Pas d'urgence à lever des fonds...
Elias Papatheodorou, DG de Genkyotex

Boursier.com : Comment se déroule la phase II de votre produit phare, le GKT831 dans la CBP ?

E.P. : 75% des 111 patients de notre étude ont terminé les 24 semaines de traitement et les informations dont nous disposons pour le prurit et la fatigue, symptômes cliniques les plus critiques, nous rendent confiants dans la poursuite de cette étude visant à démontrer un effet majeur du GKT831 sur la qualité de vie des patients. Il est important de noter qu'aucun abandon ni aucune interruption de traitement dus au prurit n'ont été signalés à ce jour, ce qui renforce davantage notre confiance dans la capacité du GKT831 à atténuer ces symptômes importants.

Boursier.com : Lors de votre dernière communication, vous estimiez votre visibilité au T3 2019. Qu'en est-il aujourd'hui ?

E.P. : Notre visibilité financière court jusqu'en 2020 : ce qui nous permet de poursuivre nos objectifs stratégiques concernant le GKT831 jusqu'à début 2020, soit bien au-delà de la fin de l'étude clinique de Phase 2 sur la CBP.

Boursier.com : En quoi ces données sont-elles importantes puisqu'il ne s'agit pas encore des résultats définitifs ?

E.P. : Les symptômes cliniques principaux dans CPB, sont la fatigue et le prurit. Dans les études concurrentes, on a décelé des signes de prurit. Le fait que la nôtre n'en affiche pas est une excellente nouvelle. La " safety " du produit est donc très satisfaisante, même si cela ne veut rien dire concernant l'efficacité du produit.

Boursier.com : Quand publierez-vous les résultats de cette étude ?

E.P. : Au Printemps ! Nous ne pouvons pas communiquer de date précise à ce stade. Les derniers patients devraient terminer les 24 semaines de traitement d'ici mi-mars 2019. Ensuite, il nous faudra analyser les données.

Boursier.com : En cas de réussite de la phase II, vers quelle option vous orientez-vous pour la phase III?

E.P. : Notre visibilité financière allant jusqu'à début 2020, nous n'avons pas d'urgence de financement à court terme. Nous allons donc analyser les données de phase II et prendre la meilleure décision pour la société. Nous ne sommes pas dans l'urgence mais avons au contraire le temps de réfléchir à la solution adéquate.

Boursier.com : Il vous faudra a priori trouver des solutions de financement cette année...

E.P. : Toutes les options sont ouvertes mais encore une fois : nous n'aurons pas besoin de lever des fonds après les résultats de cette phase II. Il n'y a pas d'urgence en la matière.

©2019,

Actualités Genkyotex (ex-Genticel)

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com