Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/01/2021 à 17h35

Makheia Group 0,00% 0,268€

  • ALMAK - FR0000072993
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Edouard Rencker, Président du Conseil d'Administration de Makheia

Edouard Rencker Président du Conseil d'Administration de Makheia

2018 marquera un retour à la croissance
Edouard Rencker, Président du Conseil d'Administration de Makheia

Boursier.com : Comment qualifiez-vous l'exercice 2017, finalement clôturé sur un chiffre d'affaires de 19,56 ME ?

E.R. : L'année 2017 a été complexe, marquée par une réorganisation importante en début d'année et qui a donnée naissance au positionnement digital du groupe autour de la Data et des Contenus, et par une année électorale qui n'est jamais très favorable au dynamisme économique en France. Donc dans ce contexte, terminer une année avec un Chiffre d'Affaires et une Marge Brute stable est plutôt un bon signe. Nous sommes même, une fois les incertitudes électorales passées, c'est à dire sur le S2 en progression de 9% par rapport au S2 de l'année précédente. Pour conclure le panorama, nous avons bien progressé auprès de nos clients (plus 5% sur l'année). C'est l'immobilisme sur les " grandes " compétitions qui a freiné la dynamique générale. C'est le cas pour tous les acteurs du marché.

Boursier.com : A quoi s'attendre pour la rentabilité ?

E.R. : Nous étions en négatif sur le S1, mais sommes en EBIT positif sur le S2.

Boursier.com : Vous avez expliqué souhaiter réaliser de nouvelles acquisitions en 2018. Avez-vous d'ores et déjà des cibles ?

E.R. : Nous sommes très investis sur la Data et l'Intelligence artificielle, balbutiante dans nos métier: nous avons généralisé l'usage et les analyses Datas, notamment sémantique et social-Data, pour mieux comprendre les grandes problématiques comportementales, pour nos grands clients et sur les consultations et commençons à utiliser l'Intelligence Artificielle pour produire des flux de contenus " individualisés " sur différents canaux (sites web, mobiles, réseaux sociaux etc...). Nous cherchons donc a nous renforcer dans ces domaines. Nous sommes en discussion avec des acteurs très spécialisés en analyse Data par exemple.

Boursier.com : Quels sont les grands défis opérationnels pour Makheia en 2018 ?

E.R. : Justement poursuivre nos investissements sur ces sujets majeurs désormais pour le marketing et la communication: analyse des parcours des consommateurs, études des audiences et des conversations, définition de "champs sémantiques " etc... Autant de sujets qui nécessitent l'usage de l'IA. C'est donc une triple mutation: technologique, mais également culturelle et organisationnelle. Mais c'est ainsi que Makheia pourra continuer de revendiquer le titre de premier groupe indépendant " post-publicitaire ". Par ailleurs, 2018 marquera un retour à la croissance.

©2018-2021,