Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/08/2020 à 15h51

Makheia Group +1,66% 0,184€

  • ALMAK - FR0000072993
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Edouard Rencker, Président du Conseil d'Administration de Makheia

Edouard Rencker Président du Conseil d'Administration de Makheia

L'objectif de 8% de rentabilité nette toujours en ligne de mire
Edouard Rencker, Président du Conseil d'Administration de Makheia

Boursier.com : Vous visiez initialement, pour 2015, un revenu brut de l'ordre de 20 ME, finalement de 18,2 millions d'euros, (NDLR, +4%).Comment l'expliquez-vous ?

E.R. : En construisant le budget 2015, nous avions tablé sur des opérations de croissance externes complémentaires, que finalement nous avons abandonnées pour nous consacrer au renforcement de notre organisation, à l'optimisation des synergies, notamment avec nos deux derrières acquisitions Big Youth et Megalo... Dès le premier semestre, nous avions indiqué que nous ne tiendrions pas les 20 ME, mais que nous serions autour de 18,5 - 19 ME en croissance organique pure... Le décalage constaté résulte essentiellement du retard au démarrage de certains grands projets chez les clients. En revanche, nous avons privilégié la rentabilité puisque, notamment, en déployant le plan sur la réduction des coûts, proposé par Isabelle Moneyron, Secrétaire générale du groupe, notre ROC ressort en croissance de 50%. De ce fait notre atterrissage est meilleur que les estimations faites à la fin du premier semestre...

Boursier.com : Quels objectifs donnez-vous au Marché pour 2016 ?

E.R. : Nous avons construit 2 hypothèses : Croissance organique simple en affinant notre modèle qui générera 19 ME de Marge Brute, mais avec une rentabilité encore améliorée, (attendue entre 1,2 et 1,5 ME) soit un minimum de 6,3% de rentabilité. Et retour aux acquisitions avec 2 cibles en discussion : une première de l'ordre de 2 ME de marge brute, une seconde autour du million...

Boursier.com : Qu'en est-il de l'objectif de rentabilité nette de 8% dont vous êtes toujours loin ?

E.R. : Nous l'avons toujours en ligne de mire. Et nous nous y acheminons... Le plan d'économie 2015 a permis de dégager plus de 800 KE d'économies. Nous devrions en avoir les "fruits" cette année 2016...

Boursier.com : Visez-vous à nouveau des acquisitions ?

E.R. : Oui. Avec deux objectifs identifiés : acquérir des compétences complémentaires ou des expertises manquantes dans le groupe (certains types de développement IT, analystes Data etc...) et poursuivre notre percée dans le digital qui représente désormais plus de 55% de notre Marge brute...

Boursier.com : Comment allez-vous articuler votre nouvelle offre "Data Content" ?

E.R. C'est une nouvelle offre, complémentaire de nos métiers et bientôt indispensable ! Complémentaire car elle s'appuie sur notre capacité à concevoir et traiter du contenu, indispensable car elle doit permettre d'optimiser certains aspects de nos métiers, à savoir, le temps réel, la publication 24H/24 et la contextualisation des contenus en s'appuyant sur l'analyse de Datas.

Boursier.com : La progression du Digital, au sein de votre activité peut-elle faire de vous un acteur 100% digital d'ici quelques années ?

E.R. : Ce n'est pas impossible... Le digital dans le groupe, sur 3 ans, a déjà enregistré une croissance de 76% (contre à peine 2% pour nos activités "historiques" pérennes). Nous allons continuer d'investir dans le digital. Donc investissement ajouté à une croissance naturelle forte pourraient très bien faire du groupe un acteur "full digital". Restera néanmoins toujours le sujet des contenus dont on peut débattre sans fin de leur nature : faut-il considérer les contenants ou les contenus... ?

©2016-2020,