Cotation du 03/12/2021 à 17h35

MGI Digital Graphic Technology +1,00% 35,400€

Edmond Abergel, PDG de MGI Digital Graphic Technology

Edmond Abergel PDG de MGI Digital Graphic Technology

Je veillerai au respect des intérêts des actionnaires minoritaires
Edmond Abergel, PDG de MGI Digital Graphic Technology

Boursier.com : Quelles sont les spécificités de MGI Digital Graphic ?

E.A. : Grâce à la technologie numérique, l'impression devient personnalisée. On peut utiliser toutes les couleurs sur du papier, du plastique, du fer, du tissu... Cela offre davantage de souplesse et de rapidité avec des coûts moindres. MGI a développé une technologie d'ennoblissement du document imprimé qui permet d'apporter du vernis, du volume, de la dorure... Nous sommes le seul acteur mondial à proposer cette offre qui est protégée par des brevets. Le marché adressable est très large, cela va des produits de luxe au mass-market. MGI consacre chaque année 20% de son chiffre d'affaires en efforts de R&D ce qui permet de maintenir notre avance technologique...

Boursier.com : A quel rythme évaluez-vous la croissance de votre marché ?

E.A. : La croissance moyenne de MGI est de +15% par an. Même si l'activité a été mise à mal par le Covid-19, la situation devrait progressivement rentrer dans l'ordre... Par ailleurs, avec l'interdiction progressive du plastique, notre domaine d'activité devrait connaître une accélération avec une utilisation accrue du papier et du carton.

Boursier.com : L'électronique imprimée est un relais de croissance, qu'en est-il exactement ?

E.A. : Avec l'électronique imprimée, il est possible d'apporter de l'intelligence dans le packaging. On peut désormais insérer du son, des odeurs, créer une interconnexion entre la marque et le client... Les applications sont nombreuses notamment dans la sécurité et la traçabilité. Cette technologie permet ainsi de suivre précisément le parcours d'un colis...

Boursier.com : Vos prévisions 2022 ont déçu certains investisseurs...

E.A. : Le rebond est en vue pour 2022 avec un objectif de croissance supérieur à 20%. Nous restons prudents avec un objectif conservateur compte tenu de l'évolution du contexte sanitaire. Dès que la situation sera normalisée, MGI peut s'appuyer sur sa technologie, ses équipes et son partenaire Konica pour renouer voire dépasser le chiffre d'affaires de 2019...

Boursier.com : Voulez-vous effectuer des acquisitions ?

E.A. : Nous sommes à la recherche d'une société qui nous ferait profiter de sa technologie dans l'électronique imprimée.

Boursier.com : Comment se déroule la transition managériale ?

E.A. : Tony Charlet est le nouveau directeur général délégué de l'entreprise. Il pilote les relations avec Konica au niveau mondial. Il intervient pour faciliter le développement du business au niveau mondial. Mon frère Michaël a pris sa retraite. Mon autre frère Victor est encore salarié jusqu'à la fin de l'année. Il interviendra ensuite comme consultant pendant quelques mois. Quant à moi, je me donne encore 1 à 2 ans avant de laisser les rênes à la nouvelle équipe.

Boursier.com : Peut-on s'attendre à une prise de contrôle de la part de Konica ?

E.A. : Il s'agit de la suite logique de l'alliance constituée entre MGI et Konica même si ce dernier est le seul décideur en la matière. Je veillerai au respect des intérêts des actionnaires minoritaires. Les salariés de MGI et ma famille détiennent encore 10% du capital de la société...

©2021