Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/11/2019 à 17h35

Pixium Vision -4,74% 0,724€

Didier Laurens, Directeur Financier de Pixium Visium

Didier Laurens Directeur Financier de Pixium Visium

Nous savons que nos actionnaires nous soutiendront
Didier Laurens, Directeur Financier de Pixium Visium

Boursier.com : Le titre enchaîne les séances de baisse et a dévissé de 50% au total en moins de 3 mois... Tout est-il à mettre sur le compte du décalage de l'étude PRIMA ?

D.L. : Le Marché a peut-être sanctionné le fait que nous ayons repoussé de quelques mois le développement de l'étude PRIMA. Mais nous avons expliqué que c'était avant tout pour dé-risquer l'étude Pivot qui démarrera mi-2020. Nous avons développé des lunettes transparentes chez les patients qui nous permettront de designer au mieux l'étude Pivot pour la dé-risquer et aller jusqu'au marquage CE. La sanction sur le titre est d'autant plus incompréhensible que nous avons bénéficié de résultats démontrant une amélioration chez les patients. Clairement, la méfiance des investisseurs à l'encontre du segment des biotechs et medtechs est exacerbée après de nombreuses déceptions, allant même parfois jusqu'à la faillite. Dans ce contexte, même les bons élèves trinquent.

Boursier.com : Vous pourriez pâtir de cette défiance lorsqu'il vous faudra solliciter le Marché. Le faire sur des niveaux de capitalisation faibles serait d'autant plus dilutif, la société vaut moins de 17 ME...

D.L. : Nous disposons d'une Trésorerie nous menant à mai 2020. Bien sûr qu'il nous faudra revenir devant le Marché! Nous savons que nos actionnaires nous soutiendront. Ce n'est pas pour rien que Sofinnova revient au Conseil d'administration, ce qui est un témoignage fort de soutien.

Boursier.com : Quel est désormais le calendrier pour PRIMA?

D.L. : En France, nous équipons donc les patients de lunettes transparentes, qui vont leur permettre de combiner leur vision périphérique avec leur vision centrale perdue. C'est une étape fondamentale dans le développement du produit. L'équipement est prévu au quatrième trimestre et nous serons vraisemblablement en mesure de donner des résultats au premier trimestre de l'an prochain. Sur cette base, nous mettrons en place l'étude Pivot au début du deuxième semestre 2020, laquelle devrait durer deux ans : un an de recrutement et un an de suivi des patients. Le dépôt du marquage CE est espéré pour 2022.

Boursier.com : Où en êtes-vous aux Etats-Unis?

D.L. : Nous n'avons toujours pas annoncé d'implantation aux Etats-Unis. Le recrutement est en cours et prend plus de temps que prévu. Nous avons annoncé un deuxième centre d'implantation et désormais nous sommes en bonne voie pour annoncer les premières implantations aux Etats-Unis.

Boursier.com : L'arrivée de Lloyd Diamond en tant que DG en mai dernier a-t-elle pour vocation première de faire accélérer Pixium Vision aux Etats-Unis?

D.L. : En parallèle du développement en France, accélérer aux Etats-Unis est clairement une des priorités de Pixium Vision. Nous sommes en train de recruter un responsable de recherche sur place.

©2019,

Actualités Pixium Vision

Partenaires de Boursier.com