Cotation du 22/09/2021 à 16h18

Ekinops +0,96% 7,370€

Didier Bredy, PDG d'Ekinops

Didier Bredy PDG d'Ekinops

La crise a fragilisé certaines sociétés de notre marché...
Didier Bredy, PDG d'Ekinops

Boursier.com : Comment qualifiez-vous l'exercice 2020 qui accouche finalement d'un chiffre d'affaires stable à taux de change constant, alors que vous visiez, avant crise, une croissance organique à 2 chiffres?

D.B. : J'estime qu'Ekinops a réalisé en 2020 une excellente performance relative au regard de son marché. Nous avons globalement très bien résisté dans un contexte où notre marché a été très perturbé par la crise sanitaire avec des situations assez contrastés en fonction des zones géographiques. Nous avons largement surperformé sur le marché français, marché majeur pour le groupe représentant 37% des revenus l'an dernier, avec une croissance de 9%. A l'international, nous avons particulièrement souffert sur la zone Asie-Pacifique, en recul de 24 % sur l'année, en raison des mesures de confinement très strictes. Pour la zone EMEA (Europe - hors France - Moyen-Orient et Afrique) nous sommes parvenus à renouer avec une croissance de 8% au 2nd semestre avec un début d'année pénalisé par la crise sanitaire. Enfin, en Amérique du Nord, nous avons réalisé une croissance de 3% à taux de change constants ce qui constitue une bonne performance au regard du contexte sanitaire au 2nd semestre outre-Atlantique.

Boursier.com : A quoi faut-il s'attendre concernant les résultats annuels ?

D.B. : Il est aujourd'hui trop tôt pour s'exprimer sur nos résultats annuels mais au regard de la solide performance au 4ème trimestre, nous sommes confortés vis-à-vis de notre objectif annuel de marge brute. Il devrait ainsi ressortir dans le haut de la fourchette 50% - 55% visée. La structure de coûts a été parfaitement maîtrisée tout au long de l'exercice, sans que la société n'ait eu besoin de mettre en oeuvre des dispositifs d'activité partielle. Cela devrait contribuer à une solide résistance de la rentabilité (marge d'EBITDA) sur l'ensemble de l'exercice 2020.

Boursier.com : La montée en gamme au sein de votre mix produit est-elle confirmée ?

D.B. : Tout à fait. Depuis le rachat de OneAccess, nous avons mis en oeuvre une stratégie de montée en gamme. Cette stratégie prend naturellement du temps, mais 2020 est véritablement la première année où nous avons pu constater les premiers effets. Sur le segment du transport optique, les solutions OTN, commercialisées depuis la fin 2019, ont pleinement joué leur rôle de catalyseur pour les ventes de produits WDM. Grâce à cette technologie, nous sommes en mesure de gagner des marchés qui n'étaient pas accessibles pour Ekinops auparavant. Dans l'accès, les ventes de routeurs " mid-range " à forte valeur ajoutée et générant de plus fortes marges ont doublé en 2020, ce qui a fortement contribué à la bonne tenue de notre marge brute. Pour rappel nous avons annoncé en 2020 notre premier contrat à 7 chiffres pour notre nouveau routeur 10Gb/s qui est clairement un produit haut de gamme. En 2021, la part des logiciels dans notre activité devrait également augmenter, et d'ici la fin de l'année, nous devrions également enregistrer nos premières ventes de routeurs 5G.

Boursier.com : Sur quels éléments repose le rebond de l'activité en 2021 ?

D.B. : Nous avons enregistré en 2020 des succès commerciaux majeurs sur nos nouvelles offres, notamment en matière de virtualisation ou de SD-WAN, qui ont encore très peu contribué à notre chiffre d'affaires l'an dernier. Ces marchés, auxquelles il convient aussi d'ajouter les premiers développements commerciaux sur la 5G d'ici la fin de l'année 2021, contribueront à amplifier la dynamique de croissance, au fur et à mesure que les effets de la crise sanitaire s'estomperont. Aujourd'hui, les budgets d'investissement communiqués par nos clients opérateurs, même s'ils traduisent encore une certaine prudence, sont plutôt encourageants et cela nous rend optimiste dans le fait de renouer progressivement avec une croissance plus dynamique.

Boursier.com : Les difficultés sur votre marché ouvrent-elles des opportunités?

D.B. : Face à certains acteurs historiques en difficulté, Ekinops dispose de tous les atouts pour s'imposer comme un acteur de référence sur son marché et profiter du rebond attendu post-covid. Les victoires commerciales annoncées en 2020 sont majeures, dans des segments incrémentaux à notre activité historique, et montrent que dans cette période de crise Ekinops continue de prendre des parts de marché. La crise a fragilisé certaines sociétés de notre marché et cela pourrait constituer une opportunité en matière de croissance externe. Nous avons regardé plusieurs dossiers au cours des derniers mois, mais nous n'avons pas jugé opportun ou pertinent d'aller plus loin à ce stade. Ekinops dispose d'un bilan très fort et la croissance externe constitue l'un de nos objectifs sur le long terme.

©2021