Cotation du 26/01/2022 à 12h49

Jacques Bogart +3,31% 12,500€

  • JBOG - FR0012872141
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
David Konckier, Président du Groupe Bogart

David Konckier Président du Groupe Bogart

Nous avons les moyens de poursuivre les opérations de croissance externe
David Konckier, Président du Groupe Bogart

Boursier.com : Pourquoi êtes-vous à la fois concepteur et distributeur de parfums ?
D.K. : Pendant les 25 premières années de son existence, Jacques Bogart était uniquement un fabricant de parfums... Mais l'environnement a progressivement changé. A la faveur d'un phénomène de concentration, les grands industriels de la parfumerie ont beaucoup grossi en exerçant une pression croissante sur le monde de la distribution. Cela s'est traduit par une réduction de notre rentabilité. Nous avons été les premiers à faire le constat qu'il convenait d'être à la fois distributeur et fabricant. Jacques Bogart a donc acheté ses premiers magasins au début des années 2000...
Boursier.com : Quel est l'avantage de cette double casquette ?
D.K. : Cela permet d'augmenter les volumes de nos marques dans le réseau que nous contrôlons et la rentabilité de l'ensemble. Nous maîtrisons toute la chaîne de valeur. Cela va de la fabrication des produits dans nos usines à la distribution... Rappelons que Bogart conçoit des parfums mais aussi des produits de soin et du maquillage.
Boursier.com : Couvrez-vous tous les segments de marché ?
D.K. : La marque Jacques Bogart représente l'entrée de gamme. Ted Lapidus et Chevignon s'adressent au milieu de gamme. Enfin, Carven est positionné sur la niche du haut de gamme. Globalement, les produits que nous fabriquons sont vendus à hauteur de 95% à l'international.
Boursier.com : Avez-vous la taille critique dans la distribution ?
D.K. : Après avoir repris plusieurs centaines de points de vente, nous avons aujourd'hui clairement la taille critique en France, Israël, Luxembourg, Belgique et Allemagne. Nous venons également d'acquérir le numéro 1 de la parfumerie sélective en Slovaquie avec la chaîne de parfumeries Fann qui exploite 70 parfumeries... Le modèle de Bogart dans la distribution est désormais parfaitement rodé...
Boursier.com : La concurrence des ventes en ligne vous inquiète-elle ?
D.K. : A terme, le digital devrait représenter 30% du marché de la beauté. Cela dit, les ventes physiques vont demeurer prépondérantes car les clients/clientes éprouvent la nécessité de sentir un parfum, tester une crème sur leur peau... Ils ont également besoin de conseil ce que nous leur apportons dans le réseau avec les conseillères.
Boursier.com : Jacques Bogart est-elle une société endettée ?
D.K. : Au contraire. Fin 2020, la trésorerie nette de la société était de 4 ME en ne tenant pas compte des engagements locatifs. Nous avons donc les moyens de poursuivre les opérations de croissance externe comme en témoigne les dernières annonces en ce sens...

©2021-2022

Actualités Jacques Bogart

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités