Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/10/2020 à 17h35

Synergie +3,03% 25,500€

  • SDG - FR0000032658
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Daniel Augereau, PDG de Synergie

Daniel Augereau PDG de Synergie

Notre objectif est d'intégrer le TOP 5 en Europe fin 2012, ce qui suppose d'atteindre un chiffre d'affaires de 1,5 Milliard d'Euros
Daniel Augereau, PDG de Synergie

Boursier.com : Vous affichez une croissance de près de 30% après neuf mois. S'agit-il d'un phénomène de rattrapage après l'exercice précédent, ou d'une véritable croissance ?

D.A. : C'est plus qu'un rattrapage ! Notre développement s'est notamment accéléré à l'international. Nous avions pour objectif de réaliser 40% de notre chiffre d'affaires hors de France fin 2010 et nous serons vraisemblablement autour de 42%. Nous tablons sur 50% fin 2011.

Boursier.com : Vous avez une forte présence à l'international, malgré tout, y a-t-il des zones géographiques où vous souhaitez vous installer ?

D.A. : Nous souhaitons nous implanter en Allemagne, pays où nous ne sommes pas encore présents. Nous discutons actuellement avec des cibles potentielles. Les pourparlers étaient engagés dès 2008, mais ont été interrompus par la crise.

Boursier.com : Quelle est la taille de ces cibles ?

D.A. : Il s'agit d'acteurs affichant un chiffre d'affaires allant jusqu'à 150 ME.

Boursier.com : Quelle taille critique comptez-vous atteindre ?

D.A. : Synergie est aujourd'hui le premier acteur indépendant français et notre objectif est d'intégrer le TOP 5 en Europe fin 2012, ce qui suppose d'atteindre un chiffre d'affaires de 1,5 Milliard d'Euros. En intégrant l'acquisition en Allemagne, cela suppose une croissance d'environ 15% par an.

Boursier.com : Vous réalisez 38% de votre chiffre d'affaires dans l'Industrie, 25% dans le BTP, 23% dans le Tertiaire, et 14% dans le Transport/Logistique. Ces grands équilibres ont-ils vocation à évoluer ?

D.A. : Pas de façon marquée, même si nous cherchons aussi à élargir notre champ d'action vers des métiers plus qualifiés et à intervenir dans des domaines comme l'Energie, les nouvelles technologies. Il faut noter que nous ne sommes pas exposés dans l'automobile, ce qui nous a évité des déconvenues...

Boursier.com : Votre secteur de la mise à disposition de personnel est généralement très fortement touché durant les crises, comment avez-vous traversé celle que nous quittons à peine... ?

D.A. : Nous sommes les plus fortement touchés, mais nous bénéficions aussi plus fortement et plus rapidement du rebond ! C'est fort de ce constat que nous avons décidé de faire le dos rond ! Notre volonté à été de conserver nos forces vives, de ne pas licencier, peu fermer d'agences, de façon à être plus rapides et plus efficaces lors de la reprise. Je considère ainsi ces périodes difficiles comme de véritables opportunités.

Boursier.com : Votre bénéfice semestriel a atteint 6 ME, contre 1,2 ME un an plus tôt. A quoi faut-il s'attendre pour l'ensemble de l'exercice ?

D.A. : Notre rentabilité sur l'exercice sera largement supérieure à celle de 2009. Je ne peux pas faire plus de prévision à ce stade.

Boursier.com : Quelle est la politique de la société en matière de dividende ?

D.A. : Depuis que Synergie est cotée en Bourse, pas un exercice ne s'est écoulé sans que nous ne versions un dividende ! Nous continuerons en ce sens, pour récompenser nos actionnaires et leur témoigner de notre solidité financière.

Boursier.com : Vous avez annoncé développer un nouveau concept : celui d'" Open Center ". De quoi s'agit-il, ne vont-ils pas cannibaliser les agences traditionnelles ?

D.A : Ce n'est pas le but ! Nous souhaitons faire venir dans nos Open Center de nouvelles personnes et adopter une nouvelle démarche auprès d'eux. Une démarche plus ouverte permettant de mettre au jour leurs compétences, parfois cachées... Leur proposer des formations nouvelles. L'idée est de fluidifier et d'accélérer le nombre de missions. C'est une vraie innovation dans le secteur.

©2010-2020,