Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/10/2020 à 17h35

LNA Santé +2,18% 44,550€

Damien Billard, Directeur Général Délégué du groupe Noble Age

Damien Billard Directeur Général Délégué du groupe Noble Age

Un gisement de 2800 lits qui ne sont pas encore au standard...
Damien Billard, Directeur Général Délégué du groupe Noble Age

Boursier.com : Tous les indicateurs sont au vert après le premier semestre (RNPG retraité en progression de +14% à 5,2 ME, NDLR)...

D.B. : Le premier semestre est de bonne facture et conforme à notre plan stratégique prévoyant la transformation de notre parc avec des changements de taille. Au 17 septembre, le parc en exploitation est constitué de 65 établissements pour 6 390 lits exploités.

Boursier.com : Quel est l'axe fort de développement stratégique du groupe aujourd'hui ?

D.B. : Nous travaillons sur deux axes : la croissance organique alimentée par la croissance du parc et la croissance externe. Nous possédons ainsi un gisement de 2800 lits qui ne sont pas au standard ou sont à installer. C'est une proportion significative et constitue le premier moteur de croissance du groupe. Puis, nous y ajoutons un "trend" de croissance externe de 400 à 600 lits par an.

Boursier.com : Quelle est votre stratégie de développement au niveau géographique ? Vous n'avez pas d'établissements dans le sud-ouest et le grand est...

D.B. : Les facteurs motivant notre développement sont effectivement géographiques : nous souhaitons densifier notre présence sur le territoire là où nous exerçons déjà notre activité, et de le faire dans les maisons de retraite médicalisées et dans la rééducation post hospitalière. Le tout dans une logique d'établissements de taille critique et une politique de spécialisation avec des gammes de tarifs adaptée.

Boursier.com : Quel nombre de lits visez-vous à moyen terme ?

D.B. : Nous sommes focalisés sur notre parc actuel qui atteint 7.100 lits autorisés dont 2850 lits à passer à performance classique. Aujourd'hui, ils affichent 0% de marge opérationnelle et nous comptons les amener à 10 ou 11%. Cela constitue une progression de 15 à 20 ME de Résultat opérationnel.

Boursier.com : Avez-vous la taille suffisante aujourd'hui pour vous distinguer face aux gros acteurs du secteur comme Korian ou Orpea ?

D.B. : Nous avons coutume de dire que nous sommes le plus petit des gros ou le plus gros des petits...Notre modèle est atypique et colle à la logique de recomposition de l'offre de santé en France. Nous considérons aussi que nos relais de croissance sont en France, pas à l'international...

©2015-2020,