Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h07

Freelance.com -0,24% 4,080€

Claude Tempé, Administrateur de Freelance.com

Claude Tempé Administrateur de Freelance.com

A moyen/long terme, Freelance.com vise le Milliard d'Euros de chiffre d'affaires
Claude Tempé, Administrateur de Freelance.com

Boursier.com : Vous avez quitté le poste de Directeur Général de Freelance.com en 2019, mais finalement vous êtes toujours présent....

C.T. : Je suis désormais administrateur de Freelance.com et Vice-Président du Groupe. J'ai simplement quitté l'opérationnel de la société pour me consacrer plus en amont à la stratégie. Aujourd'hui je m'occupe notamment des relations investisseurs, des relations médias et travaille activement sur le futur du groupe et par ricochet sur les opérations de croissance externe. Notre marché est gigantesque, et il est devant nous, tout reste à construire et il commence à peine à se structurer. Cela nécessite une réflexion stratégique pour mener à bien nos ambitions de moyen/long terme, ce qu'un Directeur Général, qui oeuvre au quotidien de la société, n'a pas forcément le temps de mener.

Boursier.com : Justement, vous venez de concrétiser l'acquisition d'INOP'S, annoncée avant la crise sanitaire. Cette dernière a t-elle retardé le processus?

C.T. : Le processus a été retardé parce que les conséquences de la crise changent la donne et pour Freelance.com et pour INOP'S. Les 75% de la société que nous avons rachetés n'avaient logiquement plus tout à fait la même valeur. Nous avons donc rediscuter un certain nombre de choses, dont le prix

Boursier.com : Pourquoi ce rapprochement?

C.T. : C'est la volonté de poursuivre notre croissance de façon maîtrisée et intelligente en intégrant un acteur à l'activité complémentaire à la nôtre. En outre, la société développe la même vision que celle qui nous anime, à savoir réaliser une croissance rentable. Nous sommes à mi-chemin entre le modèle des ESN. Nous préférons un modèle hybride fait de croissance par le digital, mais rentable! Enfin, ajouter 84 ME de chiffre d'affaires, nous permet d'atteindre 320 ME, en pro forma 2019, soit une taille désormais significative, qui fait du nouveau groupe un leader sur son marché.

Boursier.com : En quoi les deux sociétés sont-elles complémentaires?

C.T. : Il y a énormément de synergies entre nos 2 sociétés, commerciales et d'offres. Nous avons très peu de clients en commun, ce qui va permettre que nos clients deviennent les leurs et réciproquement. De la même façon, INOP'S a une très forte présence sur le Secteur Public ou Freelance.com est peu. Du point de vue des offres, INOP'S n'est pas présent dans le portage salarial contrairement à Freelance.com et c'est une offre très appréciée des consultants indépendants. Enfin, INOP's a su développer une offre de projets au forfait ce qui représente une très forte attente des clients et une évolution nécessaire dans ce marché qu'INOP'S pratique depuis plusieurs années avec beaucoup de succès. Enfin, Freelance.com a historiquement développer son écosystème autour des indépendants quand INOP'S a su développer le sien également autour des start-up et des PME... décuplant d'autant nos capacités pour répondre aux besoins de nos clients.

Boursier.com : Quels sont vos objectifs de moyen/long terme ?

C.T. : A moyen/long terme, nous visons le Milliard d'Euros de chiffre d'affaires. Pour ce qui est de l'exercice en cours, nous visions 320 ME de chiffre d'affaires, hors acquisitions, et plus de 420 ME avec INOP'S. Depuis, la crise est passée par là, cependant, nous voulons rester optimiste et nous ne désespérons pas de pouvoir faire malgré tout un peu de croissance sur 2020 par rapport à 2019, aidé notamment par un très bon 1er trimestre.

Boursier.com : La crise sanitaire change-t-elle la donne sur vos métiers et notamment le portage salarial?

C.T. : Les raisons du développement du freelancing, avant crise, sont selon moi, décuplées après la crise : d'un côté les entreprises vont rechercher toujours plus de solutions de flexibilité et des expertises rapidement mobilisables et de l'autre côté du spectre, chez les salariés, le rapport au travail s'est modifié en profondeur avec l'essor du télétravail et des réflexions sur des modes de vies différents, propices à développer des vies professionnelles indépendantes.

Boursier.com : Et concernant votre activité? Quelles conséquences?

C.T. : Nous subirons une baisse d'activité sur la période de confinement, c'est l'évidence, mais il est trop tôt pour l'évaluer. Il ne faut pas pour autant trop noircir le tableau : l'activité d'indépendants étant très facile à stopper pour un groupe, paradoxalement, ce ne sont pas les premiers budgets à être coupés... De plus, nous ne sommes pas plus exposés que ça aux secteurs les plus en difficulté comme l'aéronautique ou l'automobile.

Boursier.com : Le flottant assez faible reste un frein pour le titre en Bourse...

C.T. : Nous réfléchissons régulièrement à des solutions pour lever ce frein...et par exemple à la possibilité d'une augmentation de capital, sachant que notre actionnaire principal souhaite demeurer majoritaire. Cela permettrait d'augmenter le nombre de titres en circulation et d'améliorer la liquidité...

©2020,