Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 12h44

MedinCell -1,37% 7,200€

  • MEDCL - FR0004065605
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Christophe Douat, PDG de MedinCell

Christophe Douat PDG de MedinCell

Le dynamisme du partenariat avec Teva...
Christophe Douat, PDG de MedinCell

Boursier.com : Quelles sont vos attentes concernant l'antipsychotique qui entre en phase clinique aux États-Unis ?

C.D. : C'est une excellente nouvelle. D'abord parce qu'elle confirme le dynamisme du partenariat avec Teva, avec qui nous développons trois antipsychotiques injectables à action prolongée. Le premier mdc-IRM est déjà en phase 3, le deuxième mdc-TJK va débuter ses essais chez l'homme avant la fin de l'année et nous avons annoncé en juillet le lancement des études précliniques du troisième, mdc-ANG. C'est aussi une bonne nouvelle parce qu'avec ce troisième produit de notre portefeuille qui atteint le stade clinique (après mdc-IRM et mdc-CWM), nous démontrons la polyvalence de notre plateforme technologie et la capacité de notre équipe à formuler de nombreux principes actifs en traitement injectables à action prolongée ou ciblée. Enfin, cette annonce confirme que nous continuons à délivrer, conformément à nos engagements de l'introduction en bourse.

Boursier.com : Discutez-vous avec d'autres grands groupes en vue de partenariats, à l'image de celui avec Teva ?

C.D. : Oui, nous discutons et travaillons même déjà avec de grands groupes sur des programmes plus précoces. Certains des programmes que nous développons en interne pourraient aussi avoir vocation à trouver des partenaires stratégiques, que ce soit pour financer leur développement ou assurer leur distribution.

Boursier.com : Quel est votre rythme actuel de consommation de Trésorerie ?

C.D. : Nous ne donnons pas d'information en dehors des résultats semestriels et annuels. Pour mémoire, au 31 mars 2019, nous disposions d'une trésorerie de 21,3 ME qui a été renforcée depuis par le versement cet été de la deuxième tranche de 7,5 ME du prêt signé avec la Banque Européenne d'Investissement. La consommation de trésorerie liée aux activités de MedinCell s'élevait à 15,9 ME pour l'exercice arrêté au 31 mars 2019. Elle devrait progresser cette année, avec l'avancée de plusieurs produits de notre portefeuille.

Boursier.com : Au sein de votre pipeline, on attend les résultats d'efficacité de la Phase 3 dans la schizophrénie, avec Teva d'ici la fin d'année. Quand seront-ils publiés ?

C.D. : Notre programme le plus avancé, pour le traitement de la schizophrénie, mdc-IRM, est en effet actuellement en cours d'essai cliniques de phase 3 aux États-Unis. Ces études sont directement pilotées et financées par notre partenaire Teva, qui souhaite rester discret pour des raisons stratégiques évidentes. A notre connaissance, l'étude se déroule normalement. Les prochaines étapes sont attendues au cours du premier semestre 2020.

Boursier.com : On attend aussi les conclusions de la Phase 2 menée aux États-Unis pour le traitement de la douleur orthopédique postopératoire. A quoi faut-il s'attendre... ?

C.D. : Ce produit développé en partenariat avec la société canadienne Arthritis Innovation Corporation (AIC) doit permettre de traiter, sans opioïde, la douleur et l'inflammation pendant 3 mois après une simple injection localisée dans le genou au moment d'une opération. Nous obtiendrons des premiers résultats de cette étude au cours du mois de septembre et nous communiquerons à ce moment-là.

©2019-2020,