Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/08/2020 à 17h35

Solocal -2,31% 0,097€

Christophe Deshayes, Porte-parole de l'association de petits porteurs 'Solocalensemble'

Christophe Deshayes Porte-parole de l'association de petits porteurs "Solocalensemble"

SolocalEnsemble se mobilise à nouveau avant la nouvelle AG !
Christophe Deshayes, Porte-parole de l'association de petits porteurs "Solocalensemble"

Boursier.com : La prochaine Assemblée Générale de SoLocal se tient le 13 juin prochain. Après les deux épisodes des précédentes AG mouvementées, l'association SoLocalensemble va t-elle à nouveau contester la direction ?

C.D. : SolocalEnsemble redoute que la saignée de la société par les créanciers ne laisse la place à l'avidité enfin débridée d'une équipe de direction plus prompte à s'enrichir qu'à développer l'activité opérationnelle. Le plan de distribution d'actions gratuites particulièrement généreux, 6% du capital, sur des critères déconnectés des performances opérationnelles qui est proposé au vote à la prochaine AG par la direction de Solocal, suscite notre courroux... L'ampleur de ce plan de distribution et la rapidité avec laquelle il survient après une restructuration si décriée ne pouvait pas ne pas réveiller les ardeurs de notre groupe d'actionnaires individuels réunis dans l'association SolocalEnsemble, menée par Baudoin de Pimodan.

Boursier.com : Allez-vous déposer des résolutions pour l'AG ?

C.D. : SolocalEnsemble a réussi à mobiliser suffisamment d'actionnaires individuels pour réunir et même dépasser les 5 millions d'actions nécessaires au dépôt de résolutions externes qui seront donc soumises au vote à la prochaine AG. Les résolutions ont été déposées par Pierre-Henri Leroy, une figure de la place de Paris pour les problématiques de gouvernance de sociétés cotées. Elles s'articulent autour de deux idées : la première, réduire l'ampleur de la distribution gratuite, remonter les seuils de déclenchement jugés scandaleusement bas et étendre ce plan d'intéressement au-delà du petit cercle prévu ; la deuxième, révoquer deux administrateurs emblématiques des problèmes de gouvernance du groupe, tous les deux membres du comité des rémunérations dont les décisions sont jugées totalement inappropriées : Cécile Moulard et Robert de Metz.

Boursier.com : Ces résolutions ont-elles une chance d'être votées ?

C.D. : A priori les forces de SolocalEnsemble sont bien plus limitées qu'aux AG précédentes. Mais, surprise, le nouvel ordre du jour de l'AG publié récemment par la société révise significativement le plan de distribution. Le seuil de déclenchement y est par exemple rehaussé de 24%. SolocalEnsemble le trouve encore trop déséquilibré mais veut y voir un premier résultat de son action et suppose que ses arguments notamment sur les problèmes de gouvernance ont ému certains nouveaux actionnaires qui commencent peut-être à ouvrir les yeux...

Boursier.com : Que vous inspire la marche opérationnelle de la société ?

C.D. : Plusieurs zones d'ombre sont toujours présentes, notamment concernant les difficultés opérationnelles enregistrées sur au moins deux de ses cinq marchés verticaux. Des questions se posent aussi sur la stratégie du groupe à l'heure où émergent les robots conversationnels, chatbots, qui d'après les experts pourraient changer radicalement la manière de rechercher de l'information tout en renforçant la domination des Google Apple et autres Microsoft. Certes, ces acteurs sont partenaires de SoLocal mais ils sont aussi et toujours ses redoutables concurrents.

Boursier.com : L'arrivée de nouveaux actionnaires au capital de SoLocal n'est-elle pas un gage de retour de la confiance du Marché ?

C.D. : Il s'agit d'actionnaires de court terme! Les actionnaires individuels historiques ne pèsent plus face aux nouveaux actionnaires, attirés par le potentiel de retournement d'une action sacrifiée. De leur côté, les créanciers se sont empressés d'empocher le fruit de l'augmentation de capital et ont immédiatement vendu les actions reçues en échange de leur dette...

©2017-2020,