Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/01/2021 à 17h35

Eramet -3,20% 42,990€

  • ERA - FR0000131757
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Christel Bories, PDG d'Eramet

Christel Bories PDG d'Eramet

2017 a été une excellente année pour Eramet
Christel Bories, PDG d'Eramet

Boursier.com : Quelles sont les principales réalisations financières d'Eramet en 2017 ?

C.B. : Au niveau financier et opérationnel, 2017 a été une excellente année pour Eramet. Le résultat opérationnel courant a été multiplié par 7 à 608 Millions d'Euros. Le groupe s'est fortement désendetté avec un gearing revenu à 19% contre 47% à fin 2016. Eramet bénéficie d'une liquidité financière de l'ordre de 2 Milliards d'Euros ce qui apporte des marges de manoeuvre. Par ailleurs, la société a atteint ou dépassé chacun de ses objectifs en termes d'économies de coûts. Le point mort de la SLN se situe ainsi à 4,44 Dollars la livre au second semestre 2017 alors que l'ambition se situait à 4,50 Dollars la livre...

Boursier.com : Comment se situe Eramet sur le marché mondial du manganèse ?

C.B. : Eramet est le second producteur mondial de manganèse derrière une société sud-africaine. Le manganèse est principalement utilisé par les aciéristes... 2017 a été très favorable pour ce secteur alors que la production mondiale d'acier a augmenté de 5,3% dont +5,7% en Chine. Sur le long terme, la production mondiale d'acier devrait augmenter en moyenne de 1% par an dopée par les pays émergents. Dans cette activité manganèse, nous restons vigilants car le marché peut être volatil.

Boursier.com : Qu'en est-il dans le nickel ?

C.B. : Dans l'ensemble, Eramet est le 8 ème producteur mondial de nickel. Mais dans la catégorie ferronickel à haute teneur, la société occupe le premier rang. Aujourd'hui, la demande de nickel est soutenue par le dynamisme de la production d'acier inoxydable et la forte demande en matière de batteries. Mais l'offre est abondante avec la mise en service de nouvelles capacités aux Philippines ou en Indonésie. De plus, les stocks se situent sur des niveaux élevés. Même si les cours du nickel ont été plus élevés en moyenne en 2017 qu'en 2016, ils demeurent globalement déprimés...

Boursier.com : La branche alliages continue de dégager une faible rentabilité, pourquoi ?

C.B. : Au sein de cette branche, le plan de redressement d'Erasteel porte désormais ses fruits avec un résultat opérationnel courant en amélioration de 15 Millions d'Euros sur 2017. En revanche, les résultats d'Aubert et Duval se sont détériorés sur l'an dernier. La réorganisation de la société a connu quelques difficultés qui ont affecté la production et les coûts. De plus, les gains de productivité de cette société ont connu une baisse de régime...

Boursier.com : Comptez-vous céder un des pôles d'Eramet ?

C.B. : Nous n'avons pas l'intention de céder une des branches de la société même si le portefeuille est susceptible de respirer. En outre, le groupe cherche à se développer dans des métaux dédiés à la transition énergétique. Le lithium, dont nous avons déjà un gisement, nous intéresse de même que le cobalt.

©2018-2021,