Cotation du 22/10/2021 à 12h25

Qwamplify (ex-Custom Solutions) -2,03% 8,680€

Cédric Reny, Cofondateur et PDG de Qwamplify

Cédric Reny Cofondateur et PDG de Qwamplify

La bonne dynamique se poursuit
Cédric Reny, Cofondateur et PDG de Qwamplify

Boursier.com : Vous avez bouclé un premier semestre encourageant, tous les feux sont-ils au vert pour Qwamplify?

C.R. : La bonne dynamique se poursuit. Le périmètre historique est dynamique. Nous bénéficions aussi de la consolidation sur l'ensemble du semestre des 3 acquisitions réalisées au 2ème semestre 2020. L'EBE a été multiplié par deux à 3 ME et le REX s'affiche à un niveau très élevé de 18% du CA et 27% de la Marge Brute. Le bénéfice net progresse aussi nettement, retraité de l'exceptionnel que constituait la cession des titres Bilendi, l'an passé. Enfin, le semestre se termine avec un niveau de trésorerie élevé et quasiment stable par rapport à l'année dernière, proche de 20 ME.

Boursier.com : Constatez-vous des différences dans la vigueur de la reprise, entre les différents annonceurs, selon les secteurs ?

C.R. : La plupart des secteurs économiques sont désormais bien orientés et les signaux positifs proviennent d'un peu partout. On constate, c'est vrai, encore un peu de retard du côté des acteurs du tourisme, mais hormis ces derniers, tous les secteurs sont de retour. Nous sommes d'ailleurs optimistes pour le tourisme avec les offres pour la période estivale.

Boursier.com : Quels leviers choisissent en priorité d'actionner vos différents clients?

C.R. : Les "pure players" continuent de surfer sur la dynamique favorable aux ventes en ligne et aux habitudes prises par les consommateurs : les dépenses de "search", Google Adwords, Facebook Ads, sont très dynamiques. De leur côté, les marques de biens durables, qui connaissent des ventes favorables depuis 1 an, continuent d'orienter de plus en plus leurs budgets vers le digital. Enfin, pour les produits de grande consommation, les ventes en GSA se passent bien et la demande d'activations en points de vente se maintient.

Boursier.com : Tous les formats sont-ils sur la même dynamique ?

C.R. : Le référencement naturel (SEO) chez Google est très dynamique. Le SEA, annonces payantes, chez Google et Facebook est en croissance à deux chiffres. Enfin, le social media, à travers la création de contenu par les marques et auprès des influenceurs marche aussi toujours aussi bien.

Boursier.com : Quelle est aujourd'hui la valeur ajoutée de Qwamplify en la matière ?

C.R. : Faire remonter les bonnes données, être sûrs de leur pertinence et les enrichir, devient très important. Le consentement ou le refus, imposés par la CNIL, provoquent une moindre remonté de données auprès des plateformes, c'est donc un sujet d'inquiétude pour certains acteurs. Dans ce contexte, nous possédons des données qu'aucune autre agence digitale n'a : l'information sur l'achat, en plus des données personnelles de l'acheteur, que nous collectons lors de son inscription en ligne après achat, dans le cadre de sa demande de remboursement. Cela a d'ailleurs redonné un sens stratégique à notre métier historique désormais collecteur de données. Nous proposons aux marques une plateforme entre elle et son consommateur, avec des données que le distributeur ne leur communique pas.

Boursier.com : Quelles sont vos priorités stratégiques aujourd'hui ?

C.R. : Suite aux trois acquisitions réalisées l'an passé, nous n'avons plus de besoins stratégiques fondamentaux. Avec le SEO, l'analytics et le Social Media, nous couvrons 100% des leviers digitaux. Notre priorité est l'intégration, avec le basculement des différentes marques et noms des agences sous "Qwamplify".

Boursier.com : Pas d'acquisitions supplémentaires en vue donc ?

C.R. : Nous ne nous interdisons pas de regarder des cibles, mais de façon plus opportuniste et moins stratégique que par le passé.

©2021