»
»
»
»
Consultation
Cotation du 12/11/2018 à 17h39

Capgemini -2,65% 106,700€

  • CAP - FR0000125338
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Carole Ferrand, Directrice financière de Capgemini

Carole Ferrand Directrice financière de Capgemini

Cap Gemini a réalisé un très bon troisième trimestre
Carole Ferrand, Directrice financière de Capgemini

Boursier.com : Quels sont les éléments marquants de Capgemini sur les 9 premiers mois de l'année ?

C.F. : Notre rythme de croissance est très dynamique. Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires progresse de 8,2% sur un an à taux de change constants avec une croissance organique de 6,4%. Il est tiré par le développement continu de nos activités dans le Digital et le Cloud qui sont en hausse de plus de 20% à taux de change constants au troisième trimestre. Elles représentent aujourd'hui environ 45% du chiffre d'affaires du Groupe. Par notre politique d'acquisitions ciblées aux Etats-Unis comme en Europe, nous nous sommes dotés d'expertises très innovantes en e-commerce, design digital, engagement client et conseil en stratégies d'innovation. En septembre dernier, nous avons lancé une nouvelle ligne de services mondiale, Capgemini Invent, qui nous permet de capter encore davantage la demande venant des directions fonctionnelles et opérationnelles des grands groupes en matière d'innovation digitale, de conseil et de transformation. Capgemini Invent conjugue notre forte capacité en consulting à la " data science ", aux technologies émergentes avec les expertises des sociétés digitales récemment acquises. Notamment celles de LiquidHub, spécialiste de l'engagement client acquis au 1er trimestre, qui viennent renforcer nos activités de digital consulting en Amérique du Nord.

Boursier.com : Pouvez-vous détailler votre feuille de route annuelle ?

C.F. : Nous avons réalisé un très bon troisième trimestre avec un chiffre d'affaires consolidé de 3,2 milliards d'euros, en hausse de 8,7% à taux de change constants par rapport au même trimestre de 2017. Nous n'anticipons pas de baisse de la dynamique pour le quatrième trimestre, ce qui devrait nous permettre d'atteindre une croissance de 6,8% à taux de change constants, malgré une base de comparaison encore plus élevée qu'au troisième trimestre 2017. Nous relevons donc notre objectif de croissance pour l'année 2018 de 7,0% à " supérieure à 7,5% " et nous confirmons nos objectifs d'amélioration de la profitabilité avec une marge opérationnelle comprise entre 12,0% et 12,2% et d'atteinte d'un free cash-flow organique supérieur à 1 milliard d'euros.

Boursier.com : Certaines zones géographiques deviennent-elles plus compliquées ?

C.F. : Ce dynamisme est reflété dans toutes les zones géographiques du Groupe notamment en Amérique du Nord, notre plus grand marché avec 33% du chiffre d'affaires du Groupe. La performance est très solide compte tenu d'une base de comparaison très élevée au troisième trimestre de l'année dernière. La progression du chiffre d'affaires de la région, à deux chiffres, est portée par les secteurs des Services financiers, des Biens de consommation et de la Distribution et bénéficie également de l'impact des acquisitions effectuées dans le Digital cette année. Le Royaume-Uni renoue avec la croissance, comme anticipé. La progression du chiffre d'affaires de la France est solide de trimestre en trimestre et la région Reste de l'Europe conserve son dynamisme. Enfin, la région Asie-Pacifique et Amérique Latine poursuit sa progression.

Boursier.com : Souffrez-vous d'une pénurie en matière de ressources humaines ?

C.F. : L'effectif du Groupe augmente en continu. A fin septembre, il s'établissait à 208 800 personnes à travers le monde. Comme tous les acteurs de notre industrie, le taux d'attrition a augmenté au cours du dernier trimestre et nous avons déjà pris des mesures pour renverser cette tendance. Nous anticipons que leurs effets seront visibles dans les prochains trimestres. Nous sommes l'un des premiers recruteurs dans plusieurs pays, en France notamment. Nous avons élargi le champ de nos recrutements au-delà du cursus traditionnel d'informaticien. Pour mener à bien les transformations digitales de nos clients, les profils que nous recherchons sont diversifiés avec des compétences clés comme l'agilité, la capacité à orchestrer des programmes complexes et la faculté d'adaptation.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions en matière de croissance externe ?

C.F. : Nous avons indiqué aux marchés que la moitié de notre free cash-flow, qui représente un montant total d'1 milliard d'euros, est destinée à des acquisitions ciblées de sociétés, devant contribuer à une augmentation du chiffre d'affaires de l'ordre de 1,8%, soit près de 250 millions d'euros. Nous avons poursuivi en 2018 notre plan de marche d'acquisitions ciblées dans le marketing digital, l'expérience client, le " creative design ", le conseil en stratégies d'innovation. Elles nous permettent d'accélérer la transformation de notre portefeuille de services. Nous nous dotons d'expertises très innovantes qui répondent à la demande croissante de nos clients en services digitaux de bout en bout leur permettant notamment de réinventer l'engagement client et de maximiser la relation avec la marque. Récemment nous avons annoncé les acquisitions en France de June 21, société de conseil stratégique en marketing et communication digitale reconnue par les dirigeants de grandes marques et de Doing, agence 100% digitale basée en Italie.

©2018,

Partenaires de Boursier.com