Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/11/2019 à 17h35

Capgemini +0,09% 105,600€

  • CAP - FR0000125338
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Carole Ferrand, Directeur Financier du groupe Capgemini

Carole Ferrand Directeur Financier du groupe Capgemini

La performance de Capgemini s'avère solide sur les neuf premiers mois de l'année.
Carole Ferrand, Directeur Financier du groupe Capgemini

Boursier.com : Comment qualifiez-vous la performance de Capgemini sur le troisième trimestre ?

C.F. : La performance de Capgemini s'avère solide sur les neuf premiers mois de l'année. Sur le seul troisième trimestre, les ventes à données identiques connaissent une progression soutenue à +5%. La qualité du profil de croissance est à souligner avec une progression de plus de 20% à taux de change constants des activités Digital et Cloud. Ces deux segments stratégiques deviennent de plus en plus visibles, ils représentent désormais plus de la moitié des revenus du groupe... A souligner aussi la bonne santé de nos prises de commandes.

Boursier.com : Comment évoluent les grandes zones géographiques ?

C.F. : L'équilibre géographique de Capgemini se confirme avec une évolution des revenus conforme à nos attentes. L'activité en Amérique du Nord progresse favorablement à +3,5% sur le troisième trimestre contre +0,8% sur le second trimestre. Sur cette zone, les secteurs télécoms, médias et technologie ont été particulièrement moteurs sur la période récente. En Europe, la croissance s'avère robuste sur le T3 avec notamment une progression de 6,3% au Royaume-Uni et 5,6% en France. En région Asie-Pacifique et Amérique Latine, la hausse des ventes s'établit à deux chiffres grâce aux services financiers et à l'industrie.

Boursier.com : Pourquoi avez-vous révisé en baisse vos anticipations annuelles ?

C.F. : Au Royaume-Uni, nous percevons un certain attentisme lié au Brexit. De manière générale, le contexte économique devient légèrement moins favorable... Le secteur bancaire est impacté par l'environnement de taux bas qui pèse sur les marges ce qui conduit à un ralentissement des nouveaux projets. Par ailleurs, nous avons une vision relativement prudente de l'industrie automobile notamment en Allemagne. En conséquence, nous tablons désormais pour l'ensemble de l'année sur une croissance à taux de change constants de 5,5% contre +5,5% à +8% précédemment. En revanche, nous confirmons nos objectifs d'amélioration de la marge et du free cash-flow.

Boursier.com : Comment se présente 2020 ?

C.F. : Il est trop tôt pour se prononcer mais nous abordons ce millésime avec une certaine ambition. Notre forte présence dans le Digital et le Cloud mais aussi l'évolution favorable des prises de commandes constituent des éléments positifs.

Boursier.com : Que répondez-vous à ceux qui estiment insuffisant le prix offert pour Altran ?

C.F. : Nous sommes très sereins quant au prix proposé pour Altran. Le Conseil d'Administration d'Altran a validé l'opération, l'expert indépendant a considéré que le prix offert est le bon, l'AMF a délivré un certificat de compliance... Le prix proposé de 14 Euros par action Altran est attractif, il traduit une prime de 33% sur le cours moyen pondéré des trois derniers mois avant l'annonce de l'opération.

©2019,

Partenaires de Boursier.com