»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/08/2019 à 17h35

Capgemini +1,69% 105,300€

  • CAP - FR0000125338
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Carole Ferrand, directeur financier du groupe Capgemini

Carole Ferrand directeur financier du groupe Capgemini

La montée en puissance du digital et du cloud est favorable à la rentabilité de l'entreprise
Carole Ferrand, directeur financier du groupe Capgemini

Boursier.com : Quels sont les moteurs de croissance de l'entreprise ?

C.F. : Capgemini affiche une solide dynamique avec une croissance organique de 4,9% sur les six premiers mois de l'année en cours. La traction du modèle est liée à la bonne tenue du digital et du cloud qui assurent désormais la moitié des revenus de Capgemini. Le digital et le cloud affichent une expansion de l'ordre de 20% sur le premier semestre.

Boursier.com : Comment se porte le Royaume-Uni ?

C.F. : A fin juin, le Royaume-Uni et l'Irlande réalisent une belle performance avec une croissance de 8% à change constant. Malgré les incertitudes, le secteur public et le secteur privé sont en croissance dans la région. L'appétit pour la technologie reste entier... En outre, le Brexit apporte certaines opportunités avec un besoin de transformation des organisations.

Boursier.com : Qu'en est-il de la France ? des Etats-Unis ?

C.F. : La France affiche des chiffres robustes sur le premier semestre avec des projets industriels qui soutiennent la tendance. Aux Etats-Unis, la base de comparaison était exigeante avec une progression des ventes de 17,2% sur le premier semestre 2018. Nous affichons néanmoins un chiffre d'affaires en hausse de 3,8% sur ce S1 2019 tiré par les télécoms, l'énergie et les utilities.

Boursier.com : Quels sont les leviers d'amélioration de la marge ?

C.F. : La montée en puissance du digital et du cloud est favorable à la rentabilité de l'entreprise. Au fil du temps, ces projets deviennent matures avec des économies d'échelle qui se mettent en place. L'automatisation est également de nature à améliorer la marge. La marge opérationnelle représente 11,4% du chiffre d'affaires sur le premier semestre, en progression de 50 points de base sur un an. Nous sommes donc très confiants sur notre capacité à atteindre les ambitions moyen terme de marge opérationnelle de 12,5% à 13%.

Boursier.com : Pourquoi avez-vous décidé d'acquérir Altran ?

C.F. : Avec la transformation digitale, la 5G et l'industrie 4.0, l'OT ( Operational Technology ou technologies d'exploitation) et l'IT convergent. Nous avons comme ambition de jouer un rôle majeur dans l'accompagnement des entreprises industrielles et technologiques sur ces sujets majeurs. L'automobile et l'aéronautique illustrent bien cette tendance. Le projet de rapprochement amical entre Capgemini et Altran intervient dans le cadre de cette convergence du modèle.

©2019,

Partenaires de Boursier.com