Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/06/2018 à 17h04

ANF Immobilier +3,02% 22,200€

  • ANF - FR0000063091
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Bruno Keller, Président du Directoire d'ANF immobilier

Bruno Keller Président du Directoire d'ANF immobilier

Nous nous devons de dégager les liquidités nécessaires pour de nouveaux investissements qui seront les plus-values de demain
Bruno Keller, Président du Directoire d'ANF immobilier

Boursier.com : Quelles sont les spécificités d'ANF Immobilier ?

B.K. : ANF Immobilier est une société foncière bénéficiant du statut SIIC, avec une capitalisation boursière d'environ 970 millions d'euros et qui est unique de par la concentration de son patrimoine dans deux grandes métropoles françaises, Lyon et Marseille, avec un patrimoine d'immeubles hausmanniens respectivement de 100.000 mètres carrés et de 180.000 mètres carrés, la concentration de ce patrimoine autour des deux rues de la République, dans le centre-ville de Lyon et de Marseille, la visibilité de ses résultats grâce notamment à la récurrence des loyers issus des 168 murs d'hôtels B&B rachetés par ANF en 2007, un potentiel de croissance encore très important puisque l'objectif d'ANF est de faire progresser dans les 3 à 4 années à venir les loyers de 55 %, c'est-à-dire autant que durant les 5 années qui viennent de s'écouler.

Boursier.com : Quel est le but du programme de cession d'actifs ?

B.K. : Comme toute foncière, nous nous devons de faire tourner régulièrement le portefeuille, d'extérioriser des plus-values afin de dégager les liquidités nécessaires pour de nouveaux investissements qui seront la source des plus-values de demain. C'est pourquoi dans nos immeubles qui sont aujourd'hui rénovés, et en particulier à Marseille compte tenu du poids de l'habitation dans le portefeuille, nous avons décidé d'engager un programme de cessions d'environ 45 000 mètres carrés d'habitations. Cette inflexion stratégique nous permettra de réduire le poids de l'habitation dans le portefeuille, de diminuer le poids d'actifs à faible rendement et de le réemployer dans des investissements à plus forte rentabilité. Ainsi nous serons en mesure de renforcer le poids du tertiaire dans le portefeuille. Il s'agit donc là d'une inflexion stratégique de cette année qui va nous amener à procéder à des acquisitions limitées dans des villes que nous connaissons bien, comme Lyon notamment, ou dans d'autres grandes métropoles françaises telles que par exemple Lille, Bordeaux, Strasbourg, ou d'autres, notamment facilement accessibles par TGV.

Boursier.com : La hausse des taux a-t-elle un impact sur l'activité ou sur le compte de résultats ?

B.K. : La valorisation du patrimoine d'ANF, qui s'élève à 1,5 milliard d'euros, recèle encore un potentiel de progression. En effet, les taux de capitalisation utilisés par les experts à ce jour n'intègrent pas encore le plein effet de renégociation de nos baux commerciaux et la valorisation de nos projets de développement n'est totalement prise en compte qu'à la livraison de ces projets. Une hausse des taux d'intérêt, qui se traduirait par une hausse des taux de capitalisation, serait donc au moins en partie compensée par ces autres éléments d'appréciation de la valeur du portefeuille.

Boursier.com : Eurazeo est-il un actionnaire de long terme ?

B.K. : Le métier d'Eurazeo est un métier d'actionnaire professionnel, accompagnateur à long terme des sociétés dans lesquelles elle investit. Cet accompagnement dans la durée n'est pas lié à un calendrier précis puisque Eurazeo est une société d'investissement et non un fonds, et donc n'est pas contrainte par une période d'investissement juridiquement limitée.

©2011-2020,

Actualités ANF Immobilier