Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 15h07

Alten +0,79% 70,100€

  • ATE - FR0000071946
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Bruno Benoliel, Directeur Général Délégué d'Alten

Bruno Benoliel Directeur Général Délégué d'Alten

La marge nette s'est détériorée en raison d'éléments exceptionnels
Bruno Benoliel, Directeur Général Délégué d'Alten

Boursier.com : Comment peut-on expliquer l'écart de performance entre la France et l'international ?

B.B. : Il convient de faire attention à la lecture des chiffres affichés dans la mesure où un contrat important réalisé à l'international est facturé en France. En 2016, la croissance économique du périmètre français d'Alten se situe autour de +5% tandis que l'international est à +10%. La dynamique s'accélère en France dans la mesure où la croissance s'établissait à +2,5% en 2015. Dans l'Hexagone, la plupart des secteurs économiques évoluent entre +2% et +5%. Mais le secteur automobile surperforme très largement avec une expansion de près de 30%. Cette évolution est liée à un effet rattrapage et aux mutations technologiques de cette industrie. On retiendra aussi la partie énergie qui recule de 10% sur l'année écoulée avec une baisse d'activité qui s'atténue depuis la fin 2016.

Boursier.com : Qu'en est-il à l'international ?

B.B. : La dynamique de croissance n'est pas identique selon les pays concernés. L'Allemagne est "flat" avec une expansion de l'ordre de +5% dans l'aéronautique mais des budgets d'investissements contraints dans l'industrie automobile avec des pressions tarifaires. Outre-Rhin, des lois pénalisent les sociétés comme Alten dans la mesure où elles contribuent à renchérir le coût de nos prestations. Ainsi, nous avons préféré sortir d'un certain nombre de projets insuffisamment contributifs. L'enjeu pour notre filiale en Allemagne consiste maintenant à participer à la consolidation du marché. Avec une taille plus importante, Alten sera davantage à même de mettre en place des projets structurés réalisés intégralement pour le client. Le processus de transformation de l'offre est en cours avec une restauration des marges et des gains de part de marché attendus.

Boursier.com : Quelle est l'évolution d'Alten sur les autres marchés géographiques ?

B.B. : Les tendances sont bonnes en Scandinavie et la croissance interne est de l'ordre de +15% en Amérique du Nord. En Espagne et en Italie, l'expansion d'Alten sur le dernier exercice se situe également à +15%. Au Benelux, les facturations ont augmenté de 6% portées par la pharmacie et l'automobile.

Boursier.com : La marge opérationnelle a bien progressé sur l'an dernier, à quoi est-ce dû ?

B.B. : La performance opérationnelle s'est améliorée. On note une augmentation de la contribution des acquisitions réalisées précédemment et un bon pilotage des projets reposant sur une gestion efficace. En outre, le ratio de charges de structure a tendance à se réduire...

Boursier.com : En revanche, la marge nette s'est contractée en 2016, pourquoi ?

B.B. : La marge nette s'est détériorée en raison d'éléments exceptionnels. Nous avons mis en place un plan d'actions gratuites pour les salariés qui a été comptabilisé comme une charge. De plus, un litige avec l'Urssaf a occasionné un coût non récurrent d'une dizaine de Millions d'Euros.

©2017-2020,